lejecom  Le journal de l’économie Malienne



Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Réglementation de l’électricité en Afrique : Lancement du premier indice le 20 juin

Jeudi 14 Juin 2018

La Banque africaine de développement (Bad) lancera le 20 juin prochain à Port-Louis, la capitale mauricienne, un rapport phare intitulé « Indice 2018 de réglementation de l’électricité (Ire) ». Il s’agit d’un outil spécial qui mesure le niveau de développement des cadres réglementaires dans les pays africains et analyse leur impact sur les performances dans les secteurs de l’électricité sur le continent.


Réglementation de l’électricité en Afrique : Lancement du premier indice le 20 juin
Dans un communiqué reçu à notre rédaction, la Bad souligne que l’Ire sera lancée en marge du Forum africain sur l’énergie qui aura lieu du 19 au 22 juin prochain à Port- Louis. Il a été établi à partir d’informations recueillies auprès d’organismes régulateurs du secteur de l’électricité et de compagnies d’électricité de 15 pays africains.
Grâce à son initiative «New Deal pour l’énergie en l’Afrique », la Bad s’est donné pour objectif d’atteindre d’ici à 2025 l’accès universel à l’électricité sur le continent.  Pour y parvenir, la Bad estime que des investissements privés importants dans les secteurs de l’énergie et de l’électricité des pays africains seront nécessaires. En plus, un cadre réglementaire solide dans le secteur de l’électricité fondé sur l’état de droit et régi de manière transparente et efficace sera indispensable pour mobiliser les financements de première importance.
Selon la Bad, en outre une évaluation périodique des organismes régulateurs telle qu’elle est menée dans de nombreux pays développés permettra de détecter de manière précoce d’éventuels problèmes et lacunes, et d’y remédier rapidement.
Mariama Diallo


Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter