lejecom  Le journal de l’économie Malienne



Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Energie : Les systèmes solaires hors réseaux représentent un marché de 1,75 milliard de Dollar

Mardi 25 Février 2020

Les systèmes solaires hors réseau, qui fournissent de l’électricité et d’autres services énergétiques à 420 millions d’usagers, représentent désormais un marché annuel de 1,75 milliard de dollars engagé, selon un nouveau rapport du Groupe de la Banque mondiale et de l’Association mondiale du secteur de l’énergie hors réseau (Gogla), dans une trajectoire de croissance durable.


Intitulé 2020 Off-Grid Solar Market Trends, ce rapport rend compte des énormes progrès du secteur au cours de la dernière décennie. Depuis 2017, les recettes sont en hausse constante, progressant de 30 % par an. À ce jour, plus de 180 millions de systèmes solaires hors réseau ont été vendus dans le monde, sachant que les investissements ont progressé de 1,5 milliard de dollars depuis 2012.

Alors que 840 millions d’individus dans le monde restent privés d’accès à l’électricité, l’essor de cette filière est un enjeu vitalpour la réalisation du septième objectif de développement durable, qui prévoit de garantir d’ici 2030 l’accès de tous à des services énergétiques fiables, modernes et à un coût abordable. « Le secteur de l’énergie solaire hors réseau joue un rôle clé dans l’universalisation de l’accès à l’électricité », souligne Riccardo Puliti, directeur principal du pôle Énergie et industries extractives et directeur Infrastructures de la région Afrique à la Banque mondiale.  « Nous intensifions notre aide à nos pays clients pour les aider à exploiter ce potentiel à travers des solutions novatrices et financièrement tenables », ajoute-t-il.
 

Le rapport estime le besoin supplémentaire de financement à 11 milliards de dollars et insiste en particulier sur l’accélération nécessaire du rythme de croissance, à 13 % par an, avec en parallèle la mobilisation de 7,7 milliards de dollars d’investissements extérieurs en faveur des entreprises et jusqu’à 3,4 milliards de dollars de fonds publics afin d’améliorer l’accessibilité de ces dispositifs. « La seule solution efficace pour atteindre l’objectif d’un accès universel à l’horizon 2030 consiste à solliciter en masse des financements commerciaux », insiste Paulo de Bolle, directeur principal du Global financial institutions group de la Société financière internationale (Ifc).
 

« Le rapport confirme à nouveau l’impact du solaire hors réseau et met en évidence les incroyables opportunités qui s’offrent à nous », se réjouit Koen Peters, directeur exécutif de la Gogla. Le résumé de ce rapport phare biennal a été dévoilé aujourd’hui lors du forum et de l’exposition consacrés aux énergies solaires hors réseau, le Global Off-Grid Solar Forum and Expo.


Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter