lejecom  Le journal de l’économie Malienne



Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Koutiala : La construction d’une ligne électrique entre Koutiala et Yorosso au centre des discussions

Mercredi 10 Juillet 2019

Une réunion sur la construction d’une ligne électrique de moyenne tension (33KV) entre Koutiala et Yorosso, dont la longueur est de130 Kilomètres, initiée par l’Energie du Mali (EDM- SA) a été présidée lundi à Koutiala, par le sous préfet de M’Pèssoba, Mme Aminata Sanogo, a constaté l’AMAP.


Etaient présents à la rencontre, environ 300 personnes dont les administrateurs civils, les élus locaux, les autorités administratives, les représentants des services techniques et de la société civile.

Le projet de la  ligne électrique qui va alimenter les villes de Yorosso, Koury, et Mahou, dont le cout est estimé à plus de 3, 4 milliards de francs CFA, rentre dans le cadre du plan d’urgence sociale du président de la République.
La ligne sera  aérienne et composée de câbles conducteurs avec des poteaux en béton armé, installés à des intervalles d’environ 50 mètres sur le tracé et les travaux nécessiteront la libération d’une emprise de 15 mètres de part et d’autre de la ligne.

Le bureau d’étude INGERCO, mandaté par EDM pour évaluer les enjeux environnementaux et sociaux liés à la mise en œuvre et à l’exploitation, a recensé environ 458 personnes affectées reparties entre 24 villages et quartiers dans 07 communes traversées (Communes de Koutiala, Sincina, et Nafanga dans le Cercle de Koutiala, Karangana, Koury, Mahou et Yorosso dans le Cercle de Yorosso).

Selon le bureau, la libération du corridor de la ligne nécessitera également le déboisement d’environ 78 hectares en rase campagne, 1 883 pieds d’arbres seront touchés parmi lesquels 458 manguiers ordinaires et 595 eucalyptus, les ligneuses (Karité, néré, caïlcédrat), le déguerpissement des installations provisoires disséminées dans les rues de Koutiala, notamment les baraques, kiosques, étal et aires de lavage.

Les consultations publiques organisées conjointement par la Direction régionale de l’assainissement et du contrôle des pollutions et des nuisances de Sikasso et le Consultant INGERCO, vont se poursuivre respectivement dans les localités de Yorosso, Koury et Mahou.  
  
amap.ml

 
 


Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter