lejecom  Le journal de l’économie Malienne



Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Industrie textile : Le SUCOTEX-SARL pour valoriser les sous-produits du coton

Mardi 19 Septembre 2017

Le PGD de la Compagnie Malienne pour le Développement des Textiles (CMDT) vient d’effectuer une visite de terrain dans certaines localités de la filiale Sud de sa structure.


Industrie textile : Le SUCOTEX-SARL pour valoriser les sous-produits  du coton
Parmi les sites  visités on peut citer celui de l’usine de fabrique Sud Coton et Textile (SUCOTEX). Le SUCOTEX-SARL est né en 2003 de l’opportunité de valoriser les sous-produits de l’égrenage du coton et de l’industrie textile pour satisfaire un marché de produits destinés à l’emballage industriel et à plusieurs besoins domestiques. 
 Il exploite de nos jours deux usines. La première mise en service en 2003 est dédiée au nettoyage des fibres courtes dites Lint cleaner sous-produit de l’égrenage du coton et  au reconditionnement des fibres déclassées. La deuxième, installée en 2011, produit à partir de fibres et de fibres déclassées, selon la technique du non tissé, des toiles utilisées notamment pour l’emballage industriel, l’essuyage domestique et l’ameublement.
 En réalité, l’usage des étoffes produites est multiple et dépend de l’imagination de son utilisateur. Les deux usines sont installées au centre du pays cotonnier malien à Kignan, à mi-parcours entre Sikasso et Koutiala. Environ un milliard de F CFA a été investi. Le nombre d’employés varie de 40 à 100 personnes selon les saisons et le programme de production.
L’usine de nettoyage et de production de fibres a une capacité de 5000 tonnes de matière premières par an soit de 500 tonnes de produits finis, conditionnés en balles de 230 kg de poids moyen. Elle compte cinq points de nettoyage, une presse verticale et un système pneumatique de transport des matières. Opérationnelle depuis 2003, l’ensemble de la production réalisée a été exportée jusqu’au démarrage de la nouvelle usine de couture tricotage en 2011.
Mahamane MAIGA
 
 
 
 


Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter