lejecom  Le journal de l’économie Malienne

Publicité


AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure.

Financement du secteur énergie au Mali : Approbation de la Convention de concession de la Centrale solaire de Sikasso, estimée à plus de 28 milliards FCFA

Mercredi 27 Mars 2019

La décision a été prise lors du conseil des ministres qui s’est réuni en session ordinaire, le jeudi 21 mars 2019 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, président de la République.


Financement du secteur énergie au Mali : Approbation de la Convention de concession de la Centrale solaire de Sikasso, estimée à  plus de 28 milliards FCFA
Sur le rapport du ministre de l’Economie et des Finances, le conseil des ministres a adopté un projet de décret portant approbation de la Convention pour la réalisation en BOOT de la Centrale solaire photovoltaïque de 50 MWc à Sikasso – Phase I : 29,6 MWc.

Pour réduire la dépendance en énergie thermique et le déficit énergétiques croissants du pays, le Gouvernement a entrepris le développement, à grande échelle, des infrastructures d’énergie renouvelable, rappelle le communiqué du conseil des ministres.

A cette fin, le ministère de l’Energie et de l’Eau a procédé au lancement du processus de sélection de concessionnaires pour développer et exploiter des ouvrages d’énergie renouvelable dans le cadre du partenariat public-privé.

A l’issue de ce processus, la Société POWERPRO a été retenue, comme attributaire provisoire de la Convention de concession de la Centrale solaire de Sikasso, pour un montant d’environ 28 milliards 872 millions de Francs CFA hors taxes et hors droits de douane, et un délai d’exploitation de 28 ans.

La réalisation de ce projet permettra, entre autres : la valorisation des ressources naturelles ; le renforcement substantiel de la capacité de production du réseau interconnecté ; la diminution du coût moyen de production de l’énergie pour le distributeur ; l’amélioration de la qualité du Service public de l’électricité.

Sur le rapport du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, le conseil des ministres a adopté des projets de texte relatifs à la ratification de l’Accord de Financement signé à Bamako, le 26 février 2019, entre le Gouvernement de la République du Mali et l’Association internationale de Développement (IDA), relatif au Financement du Projet régional d’Accès à l’Electricité de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), ajoute le communiqué du conseil des ministres.

Par cet accord, l’IDA accorde au Gouvernement de la République du Mali, un prêt d’un montant de 34 milliards 44 millions 168 mille 300 Francs CFA.

La réalisation du projet permettra l’extension des réseaux moyenne et basse tension et de fournir davantage d’électricité à un plus grand nombre de consommateurs.
 Mahamane Maïga
 


Nouveau commentaire :











Impact de la Conavirus sur les économies : La Bceao réfléchit à un plan pour sauver les pays de l’Uemoa d’une crise financière

19/03/2020 0 Commentaire

Journées annuelles du CLUB des dirigeants de banques et établissements de crédit d’Afrique : le Premier ministre malien incite les acteurs à s’organiser davantage afin de mieux répondre aux défis importants

18/02/2020 0 Commentaire

Institut monétaire africain : Les banques centrales invitées à donner leurs avis sur le statut et la structure

18/02/2020 0 Commentaire

Conférence sur les marchés des capitaux : Les acteurs explorent de nouvelles opportunités d’investissement

11/02/2020 0 Commentaire



Inscription à la newsletter