Energie du Mali : Des difficultés pour faire face aux charges

Lundi 12 Mars 2018

La Direction générale de Energie du Mali a du mal à gérer ses nombreuses charges malgré la subvention de 51 milliards de FCFA que le gouvernement lui a accordé.


Le Mali, à travers l’EDM, achète de l’électricité aux pays voisins notamment  la Cote d’Ivoire,  la Mauritanie,  l’OMVS, en plus de la production nationale, pour satisfaire la demande nationale. Malgré ces efforts, l’offre est bien inférieure à la demande. Ce qui signifie que la société a des difficultés de faire face aux charges.
Selon des experts de la Direction générale : en plus, l’EDM-sa ne fait pas de bénéfices parce qu’elle vend l’électricité en dessous de son coût de revient. Pour une gestion à hauteur de souhait de la distribution d’électricité durant cette année, le Gouvernement a enjoint au DG d’EDM sa une feuille de route pour une stratégie de stabilisation énergétique, comportant la reconstitution du parc propre de la société EDM sa, l’achat à bas coût d’énergie avec les pays voisins et l’abandon de la location de puissance.
Il ressort que la location des groupes est un moyen de production adoptée par EDM sa en 2013 et qui consiste à faire venir des machines conteneurisées suivant un contrat de location. Elle coûte au contribuable près d’une dizaine de milliards de francs CFA et une dépense en combustible, à la charge du Mali, de près de 30 milliards de francs CFA. Si la pratique est antérieure à l’arrivée du Dg d’EDM sa, sa feuille de route lui recommande d’en sortir immédiatement.
En plus du coût de la location, la parcelle que le Mali met à la disposition du ministère de l’Energie et de l’Eau pour entreposer les machines de location est incorporée dans le patrimoine de la société locatrice étrangère et facturée à EDM sa plus de 16 millions de francs par mois.
Mahamane Maïga


Nouveau commentaire :









EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter