lejecom  Le journal de l’économie Malienne



Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Développement industriel : Le plan d’urgence financé à hauteur de 1, 061 milliard F.CFA

Jeudi 14 Septembre 2017

Lors de la récente présentation du plan annuel d’urgence de développement industriel, la tutelle a fait savoir que ce document de travail est financé à hauteur de 1.061.282.000 francs CFA.


En évoquant les activités prioritaires d’urgence, le Directeur National des Industries, Idrissa Traoré, a précisé qu’il est prévu un certain nombre d’activités dans le domaine de l’industrie en général. Il s’agit notamment de l’élaboration de la stratégie nationale de la maintenance industrielle; l’adoption de la loi sur les zones économiques spéciales; l’organisation de la journée de l’industrialisation de l’Afrique et l’évaluation du plan d’action 2015-2017 de la politique de développement industriel.
Dans le domaine de l’industrie agroalimentaire, le plan prévoit la mise en place du centre d’incubation de Sikasso. Dans le domaine de la normalisation et de la promotion de la qualité, il a souligné que le plan prévoit notamment l’élaboration de 70 normes; la vulgarisation de la marque nationale de conformité aux normes ; l’accompagnent d’au moins 2 laboratoires à l’accréditation et l’évaluation du plan d’action 2015-2017 de la politique de la qualité.
 Le Directeur national des Industries a ajouté qu’il est prévu, entre autres, dans le domaine de la propriété industrielle, la conception du projet d’appui à la promotion de la propriété industrielle au Mali et l’organisation de concours sur la propriété industrielle dans les écoles et universités.
Idrissa Traoré a aussi mis l’accent sur les activités qui sont prévues dans les domaines de l’aménagement des zones industrielles; les domaines des questions transversales et de la restauration des entreprises industrielles. Enfin, il a  souligné le potentiel de projets d’unités industrielles réalisables par région.
 Mahamane MAIGA
 
 
 


Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter