lejecom  Le journal de l’économie Malienne


UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018. Côte d’Ivoire : L'Agence UMOA-Titres porte à la connaissance des investisseurs de l’Union qu'en raison de la célébration de la fête de Tabaski, l’émission de Bons Assimilables du Trésor, initialement prévue le Mardi 21 août 2018 est reportée au Mercr Le thème de la 13eme Conférence économique africaine 2018  porte sur : « Intégration régionale et continentale au service du développement de l'Afrique » La 13eme Conférence économique africaine 2018 se tiendra du 03 Décembre au 05 Décembre 2018 à Kigali, au Rwanda La FANAF organise  du 17 au 19 septembre 2018 à Abidjan un séminaire sur le thème : "Pratiques de la digitalisation dans la commercialisation des produits d'assurance vie" Cours des Devises en FCFA  du vendredi 03 août 2018 : Euro = 655,957 Dollar US = 562,750 Yen Japonais =5,040   Livre Sterling =732,500   Franc Suisse = 565,500 Dollar Canadien = 431,250  Yuan Chinois =81,500

Activités minières : Le gouvernement s’engage à faire plus de surveillance

Mercredi 10 Janvier 2018

Depuis lundi se tient à Bamako un atelier de renforcement des capacités des agents des services techniques de l’Etat, des élus, des acteurs sociaux à la surveillance de l’industrie extractive sur le thème: «Encadrement légal et conventions minières». L’ouverture des travaux était présidée par le Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga.


Pendant 5 jours, les divers participants venus d’horizons divers  vont aborder avec les experts des thèmes très variés comme la politique minière, la loi minière et les codes miniers, les conventions minières et les normes fiscales internationales
Selon les initiateurs de cet atelier, la gestion des industries extractives est confrontée à certaines problématiques, à savoir la traçabilité des revenus issus de l’exploitation des ressources, le respect des cadres légaux et réglementaires, les politiques et directives régissant le secteur, la prise en compte des intérêts liés à la protection de l’environnement, du respect du genre et à l’impact socio-économique de ces activités. C’est pour remédier à la situation que le gouvernement s’engage à organiser cet  atelier de renforcement des capacités des parties prenantes à la surveillance de l’industrie extractive.
Mahamane Maïga 


Nouveau commentaire :









EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter