lejecom  Le journal de l’économie Malienne

Publicité


Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » APPEL A CANDIDATURE Concours FANAF 2020 de meilleures startups dans le domaine des assurances La BCEAO organise, du 18 au 23 novembre 2019, la deuxième édition de la Semaine de l'inclusion financière dans l'UEMOA, autour du thème "La digitalisation au service de l'inclusion financière : enjeux pour le secteur financier et les Etats membres de Réunion du Comité de Politique Monétaire de la BCEAO à Dakar, le 04 Septembre  2019 La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com

Tuberculose : renforcer la prévention pour sauver des millions de vies (OMS)

Mercredi 25 Mars 2020

De nouvelles orientations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) publiées mardi entendent aider les pays à accélérer les efforts visant à empêcher les personnes atteintes de tuberculose (TB) de tomber malades en leur donnant un traitement préventif.


PNUD Tuvalu/Aurélia Rusek Une patiente âgée de 25 ans atteinte de tuberculose est traitée chez elle à Funafuti, l'île principale de Tuvalu, dans le Pacifique
PNUD Tuvalu/Aurélia Rusek Une patiente âgée de 25 ans atteinte de tuberculose est traitée chez elle à Funafuti, l'île principale de Tuvalu, dans le Pacifique
« Covid-19 met en évidence la vulnérabilité des personnes atteintes de maladies pulmonaires et de systèmes immunitaires affaiblis », a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l'OMS .

« Le monde s'est engagé à mettre fin à la tuberculose d'ici 2030 ; l'amélioration de la prévention est essentielle pour y parvenir. Des millions de personnes doivent pouvoir suivre un traitement préventif contre la tuberculose pour stopper l'apparition de la maladie, éviter les souffrances et sauver des vies », a-t-il ajouté.

On estime qu'un quart de la population mondiale est infecté par le bacille de la tuberculose. Ces personnes ne sont ni malades ni contagieuses. Cependant, elles sont plus exposées au risque de développer la maladie, en particulier celles dont l'immunité est affaiblie. Leur offrir un traitement préventif contre la tuberculose les protégera non seulement de la maladie, mais réduira également le risque de transmission dans la communauté.

A l’occasion de la Journée mondiale de la tuberculose, l’agence onusienne rappelle que la maladie reste la première cause de mortalité infectieuse dans le monde. En 2018, 10 millions de personnes sont tombées malades de la tuberculose dans le monde et 1,5 million de personnes ont perdu la vie à cause de cette maladie.

Le Dr Tedros a souligné l'importance de poursuivre les efforts pour s'attaquer aux problèmes de santé de longue date, notamment la tuberculose lors d'épidémies mondiales telles que Covid-19.
Dans le même temps, les programmes déjà en place pour lutter contre la tuberculose et d'autres maladies infectieuses majeures peuvent être mis à profit pour rendre la réponse à Covid-19 plus efficace et plus rapide.

La tuberculose reste la première cause de décès chez les personnes séropositives. Le traitement préventif de la tuberculose fonctionne en synergie avec la thérapie antirétrovirale pour prévenir la tuberculose et sauver des vies.
 

Nouvelles lignes directrices


Les nouvelles lignes directrices consolidées recommandent une série d'approches innovantes pour élargir l'accès au traitement préventif de la tuberculose.

L'OMS recommande ainsi d'étendre le traitement préventif de la tuberculose aux populations les plus à risque, notamment les contacts familiaux des patients tuberculeux, les personnes vivant avec le VIH et les autres personnes à risque dont l'immunité est « affaiblie » ou qui vivent dans des lieux surpeuplés.
De même, l’agence onusienne recommande d'intégrer les services de traitement préventif de la tuberculose dans les efforts actuels de recherche de cas de tuberculose active. Il est recommandé que tous les contacts familiaux des patients tuberculeux et des personnes vivant avec le VIH fassent l'objet d'un dépistage de la tuberculose active. Si la tuberculose active est exclue, ils doivent être initiés au traitement préventif de la tuberculose.

Parmi les autres recommandations de l’OMS, figure l’utilisation d’un test cutané à la tuberculine ou d’un test de libération d'interféron-gamma (IGRA) pour tester l'infection tuberculeuse. En outre l’OMS prône de nouvelles options plus courtes pour le traitement préventif, en plus des 6 mois d'isoniazide quotidien largement utilisés.

« Alors que les gens du monde entier se rassemblent pour commémorer la Journée mondiale de la tuberculose, l'OMS appelle les gouvernements, les communautés touchées, les organisations de la société civile, les prestataires de soins de santé, les donateurs, les partenaires et l'industrie à unir leurs forces et à intensifier la lutte contre la tuberculose - notamment pour le traitement préventif - afin que personne ne soit laissé pour compte », a déclaré le Dr Tereza Kasaeva, Directrice du Programme mondial de lutte antituberculeuse de l'OMS.

« Les nouvelles orientations de l'OMS montrent la voie à suivre pour que des millions de personnes puissent accéder rapidement à de nouveaux outils et à des options plus courtes et plus sûres pour le traitement préventif. Il est temps d'agir maintenant », a-t-elle ajouté.

Le traitement préventif de la tuberculose est une intervention abordable qui peut empêcher les familles de sombrer dans la pauvreté et préserver la santé et l'économie de communautés entières.
L'OMS prévoit qu'à mesure que de nouveaux médicaments plus sûrs arriveront sur le marché et que les prix baisseront, ce traitement deviendra un moyen très rentable de sauver des millions de vies.
Un.org











Impact de la Conavirus sur les économies : La Bceao réfléchit à un plan pour sauver les pays de l’Uemoa d’une crise financière

19/03/2020 0 Commentaire

Journées annuelles du CLUB des dirigeants de banques et établissements de crédit d’Afrique : le Premier ministre malien incite les acteurs à s’organiser davantage afin de mieux répondre aux défis importants

18/02/2020 0 Commentaire

Institut monétaire africain : Les banques centrales invitées à donner leurs avis sur le statut et la structure

18/02/2020 0 Commentaire

Conférence sur les marchés des capitaux : Les acteurs explorent de nouvelles opportunités d’investissement

11/02/2020 0 Commentaire



Inscription à la newsletter