lejecom  Le journal de l’économie Malienne



Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Tour de France de l’entreprenariat des diasporas : Le président Macron réaffirme l’engagement du gouvernement en faveur de la jeunesse

Mardi 9 Février 2021

Le chef de l’Etat français, Emmanuel Macron a adressé un message de soutien aux entrepreneurs issus des diasporas africaines. C’était lors de la clôture du Conseil présidentiel pour l’Afrique (Cpa).


Tour de France de l’entreprenariat des diasporas : Le président Macron réaffirme l’engagement du gouvernement en faveur de la jeunesse
L’étape finale du « Tour de France de l’entrepreneuriat des diasporas et de la diversité » du Conseil présidentiel pour l’Afrique (Cpa) s’est tenue à paris, le 5 février dernier. Le président Emmanuel Macron s’est adressé aux participants dans un message vidéo pour dire l’engagement du gouvernement en faveur de la jeunesse issue des diasporas, « un atout unique qu’il faut valoriser ».

Selon un communiqué reçu au Journal de l’économie sénégalaise (Lejecos), l’événement a clôturé un cycle de débats qui a permis d’identifier les besoins, les attentes et les enjeux des diasporas africaines en France, en mettant en évidence les freins et obstacles qui peuvent ralentir leur envie d’entreprendre. Le Cpa et ses partenaires ont présenté sept solutions qui visent à libérer le potentiel entrepreneurial des français issus des diasporas africaines.

«Pendant trop longtemps, la France s’est privée du talent de ses diasporas. Je suis convaincu que les destins de la France et du continent africain sont intimement liés. Les diasporas sont des atouts uniques qu’il faut valoriser. Le Tour de France engagé par le Conseil présidentiel pour l’Afrique a rencontré un véritable succès, qui témoigne de l’importance des sujets évoqués. Le Cpa et ses partenaires, l’Agence française de développement, Bpi France, Expertise France et Business France, ont inventé des dispositifs innovants d’accompagnement pour être au rendez-vous des jeunesses française et africaine. Meet Africa, pour les jeunes entrepreneurs, Pass Africa, pour les entrepreneurs plus matures, Talents en commun, pour les experts de l’action publique, sont des dispositifs inédits qui ont vocation à renforcer le lien humain entre la France et l’Afrique. Je suis convaincu que le renouvellement de la relation entre le continent africain et la France passe par les projets et trajectoires qui ont été présentés tout le long de ce tour de France du CPA », a déclaré le président Emmanuel Macron.

«La dynamique entrepreneuriale impulsée par les diasporas africaines en France porte en elle les germes d’une relation renouvelée entre les deux espaces. Ces diasporas tissent un fil qui nous relie les uns aux autres, et l’engagement de leurs membres crée les bases d’un narratif nouveau entre l’Afrique et la France, fondé sur l’écoute, le dialogue, le respect, et une meilleure connaissance mutuelle. Les entrepreneurs issus de nos diasporas sont une chance, et leur dynamisme porte des enjeux de réussite et d’émancipation », a déclaré Élisabeth Moreno, ministre déléguée chargée de l'Égalité entre les Femmes et les Hommes, de la Diversité et de l'Égalité des chances.

Son homologue Franck Riester, ministre délégué en charge du Commerce extérieur et de l'Attractivité, qui lui a succédé à la tribune, a déclaré que la France doit renouveler ses relations avec l’Afrique pour saisir les opportunités qui s’offrent dans les deux espaces.

Rima Le Coguic, Directrice Afrique à l’Afd affirme que pour renouveler les relations économiques entre l’Afrique et la France, il faut encourager les mobilités. Les entrepreneurs des diasporas ont une valeur ajoutée. Papa Amadou Sarr, ministre délégué à la Présidence du Sénégal, en charge de l'entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes, a déclaré que « L’Afrique est l’une des régions du monde qui croît le plus, et qui fait preuve d’une admirable résilience en ces temps de crise liée à la Covid-19. Le risque qui est associé au continent est exagéré : il faut avoir confiance en l’Afrique ! Qui de mieux que les diasporas pour se charger de cette mission, et investir dans leurs pays d’origine ? ».
Adou FAYE














Inscription à la newsletter