lejecom  Le journal de l’économie Malienne

Publicité


AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure.

Tony Elumelu, président de UBA : «La Covid-19 représente une opportunité de réinitialiser l'Afrique »

Mercredi 20 Mai 2020

Le président de la United Bank for Africa (UBA) Plc, Tony Elumelu, a déclaré que la pandémie de coronavirus qui ravage actuellement le monde offre une opportunité de réinitialiser le continent africain afin que les Africains puissent devenir plus productifs et autonomes.


Il l'a déclaré hier lors des tables rondes de haut niveau composées de dirigeants africains, dont le Dr Ngozi Okonjo - Iweala, l'envoyé spécial de l'Union africaine sur Covid-19 et Tidjane Thiam, qui est également un envoyé spécial de Covid-19 chargé de mobiliser un soutien économique international à l'Afrique.

Au cours de la session intitulée «Un monde résilient: un appel africain pour un nouvel ordre mondial», Elumelu a déclaré: «je vois cette pandémie comme une opportunité de réinitialiser l'Afrique.» Tout en soulignant que l'Afrique en tant que continent a tout ce qu'il faut pour devenir un pays fort en économie numérique, le président du groupe UBA a préconisé un plan martial qui galvanisera l'ensemble du continent et rendra l'Afrique moins dépendante de la «circularité de la dette » des pays développés, ce qui, selon lui, a été un revers majeur depuis des décennies.

 «Je pense que lorsque nous engageons le reste du monde à fournir des secours, nous devons chercher une solution plus fondamentale aux défis de l’Afrique. J'ai souvent plaidé pour un plan martial des heures supplémentaires. Nous devons mobiliser tout le monde. Si nous avons un plan martial qui mobilise des ressources pour résoudre des problèmes particuliers, alors nous pouvons atténuer cette constante mendicité d'assistance. », a ajouté le  président de Uba.

«La vérité est que nous avons des ressources pour aider à mobiliser les gens. En tant que fondateur de la Fondation Tony Elumelu, nous nous sommes engagés à doter 100 millions de dollars pour soutenir les jeunes entrepreneurs africains et nous avons vu les résultats positifs que cela a produit jusqu'à présent. Il est évident que si nous pouvons réparer l'accès à l'électricité, assurer la stabilité de l'environnement macroéconomique, garantir la priorité des jeunes, autonomiser nos petites et moyennes entreprises et fixer la migration des jeunes, alors nous sommes pour une économie meilleure et plus résiliente. Il est urgent de donner la priorité à nos jeunes et de responsabiliser nos PME. Les gens qui travaillent dur doivent être encouragés », a expliqué plus en détail Tony Elumelu avec passion.

Tidjane Thiam, qui a soutenu ce que Elumelu avait proposé, a déclaré que plutôt que de dépendre de l'aide internationale à chaque point, il est nécessaire que les gouvernements et les institutions investissent dans des activités qui donneront la priorité aux jeunes et créeront un meilleur environnement favorable.

«Je suis totalement d'accord avec Tony Elumelu. Le défi majeur est que nous ne voyons pas suffisamment d'entrepreneurs. Semblable à ce qui se produit en Asie et en Europe, il est nécessaire de promouvoir une classe d'entrepreneurs pour stimuler l'économie africaine. nous devons préparer plus de Tony Elumelus d'Afrique », a noté M. Thiam. Soutenant que nous savons ce qui doit être fait, il affirme que nous avons besoin que le gouvernement et les institutions multinationales apportent des capitaux pour qu'il y ait des investissements dans la santé, les infrastructures et autres.

Okonjo-Iweala, pour sa part, a appelé à un système où les jeunes et les femmes seront autorisés à créer et produire davantage pour stimuler l'économie africaine.

La table ronde, organisée par le New York Forum Institute, a également réuni des chefs d'État africains, dont le nigérien Mahamadou Issoufou, le président kenyan Uhuru Kenyatta,  l’ivoirien Alassane Ouattara, le sénégalais Macky Sall du Sénégal et le sierra  léonais Julius Bio de la Sierra Leone.
Adou FAYE
 











Impact de la Conavirus sur les économies : La Bceao réfléchit à un plan pour sauver les pays de l’Uemoa d’une crise financière

19/03/2020 0 Commentaire

Journées annuelles du CLUB des dirigeants de banques et établissements de crédit d’Afrique : le Premier ministre malien incite les acteurs à s’organiser davantage afin de mieux répondre aux défis importants

18/02/2020 0 Commentaire

Institut monétaire africain : Les banques centrales invitées à donner leurs avis sur le statut et la structure

18/02/2020 0 Commentaire

Conférence sur les marchés des capitaux : Les acteurs explorent de nouvelles opportunités d’investissement

11/02/2020 0 Commentaire



Inscription à la newsletter