lejecom  Le journal de l’économie Malienne

Publicité


Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Sonatel : Première cotation de l’emprunt obligataire

Mercredi 16 Septembre 2020

Après l’avis de non-objection du Conseil régional de l'épargne publique et des marchés financiers (Crepmf) et l’accord de la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) et le Dépositaire central/Banque de règlements (Dc/Br), les obligations dénommées « Sonatel 6,50% 2020-2027 » ont été admises à la cote de la Brvm au compartiment des obligations le mardi 15 septembre 2020 sous le symbole SNTS.O2.


Selon un communiqué de presse de l’entreprise de telecom, les titres sont disponibles à l’achat et à la vente libre sur le marché secondaire à travers les intermédiaires agréés. Le premier fixing s’est effectué ce jour à 9h45.

« Pour rappel, ce deuxième emprunt obligataire de Sonatel a été autorisé sous le visa numéro : EOP/20-01 par le Conseil Régional de l’Epargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF) pour un montant recherché de 100 milliards FCFA. Il a donné lieu à l’émission de 10 000 000 obligations dématérialisées au prix unitaire de 10 000 FCFA sur une maturité de 7 ans à un taux d’intérêt brut annuel de 6,50 % et amorties semestriellement après deux (02) ans de différé sur le capital », ajoute la même source.

L’opération constitue à date la plus importante émission obligataire par une société privée de la région Umoa et a connu un vif succès auprès des investisseurs à travers une sursouscription de 122% ( ) et ainsi une clôture anticipée au 8 juillet 2020. Les ressources levées serviront au financement du plan d’investissement du Groupe Sonatel au Sénégal pour l’exercice 2020. Sékou Dramé, directeur général du Groupe Sonatel a exprimé la satisfaction de l’entreprise en indiquant « sonner avec fierté cette cloche qui symbolise la première cotation des obligations Sonatel Bonds, et remercier les autorités de l’Uemoa, le régulateur Crepmf et la Brvm Dc/Br, de même que les investisseurs qui continuent à faire confiance au Groupe Sonatel.

Il affirme que l’engagement est renouvelé pour contribuer à faire de ces placements une réussite pour les souscripteurs ».

Pour Edoh Kossi Amenounve, directeur général de la Brvm et du Dc-CBr, « cette transaction a prouvé la résilience de la Brvm ainsi que la profondeur du Marché financier régional pendant ces temps de crise. La réussite d’une opération de cette envergure constitue un signal fort envoyé aux entreprises de la zone, démontrant que le marché financier régional est un moyen à regarder avec beaucoup plus d’attention afin de diversifier leurs sources de financement à long terme. »

Ababacar Diaw, directeur général de la Sgi Impaxis, arrangeur et chef de file de l’opération a indiqué qu’« en sus de la liquidité offerte aux détenteurs des Sonatel Bonds, la cotation offre une opportunité aux investisseurs qui n’avaient pas pu être servis à acquérir un titre présentant un couple risque-rendement attractif.
Adou FAYE











Impact de la Conavirus sur les économies : La Bceao réfléchit à un plan pour sauver les pays de l’Uemoa d’une crise financière

19/03/2020 0 Commentaire

Journées annuelles du CLUB des dirigeants de banques et établissements de crédit d’Afrique : le Premier ministre malien incite les acteurs à s’organiser davantage afin de mieux répondre aux défis importants

18/02/2020 0 Commentaire

Institut monétaire africain : Les banques centrales invitées à donner leurs avis sur le statut et la structure

18/02/2020 0 Commentaire

Conférence sur les marchés des capitaux : Les acteurs explorent de nouvelles opportunités d’investissement

11/02/2020 0 Commentaire



Inscription à la newsletter