lejecom  Le journal de l’économie Malienne


Salon africain de l’habitat à Paris : 500 milliards FCFA pour financer des projets immobiliers

Mardi 15 Mai 2018

Les responsables de la Fédération des Promoteurs Immobiliers d’Afrique de l’Ouest (FPIAO) viennent de procéder au lancement de la « 1ère édition du Salon africain de l’habitat à Paris ». La cérémonie officielle s’est déroulée le samedi 12 mai 2018 à Bamako, sous la présidence du ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Cheick Sidiya Sissoko dit Kalifa.


Face à la demande accrue de la diaspora Africaine concernant les produits immobiliers d’Afrique de l’Ouest (FPIAO) en partenariat avec AXES MARKETING organise du 16 au 18 novembre 2018 « le 1er Salon Africain de l’Habitat à Paris », ville capitale au niveau de l’Europe qui concentre  la plus communauté africaine (55% des diasporas du continent).
L’édition 2018 aura pour  thème principal : « Acquérir un logement en toute sécurité en Afrique de l’Ouest ». Elle sera placée sous le parrainage de la de Côte d’Ivoire.
S’exprimant à ce sujet, Djibril Coulibaly, représentant de l’Association des promoteurs immobiliers du  Mali (APIM), a souligné l’intérêt d’organiser ce salon. Pour lui, il s’agira de faire en sorte que les promoteurs immobiliers de la sous-région puissent travailler en sécurité.
Ce qui a été également soutenu par Moussa Coulibaly, président de la  Fédération des Promoteurs Immobiliers d’Afrique de l’Ouest (FPIAO). « Véritable  vitrine de l’offre immobilière présente en Afrique, le Salon enregistrera la participation  significative des promoteurs immobiliers, des aménageurs fonciers, des banques et compagnies d’assurances provenant plus spécifiquement de Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, du Mali, du Sénégal, du Niger, du Togo, du Bénin et de la Guinée », indique- t-il. Avant d’annoncer 500 milliards de francs CFA qui seront  mobilisés. « Nous pensons que nous représentons une manne financière », fait-il valoir.
Selon les initiateurs, les objectifs du Salon sont: réunir l’ensemble des professionnels de l’immobilier d’Afrique de l’Ouest ; montrer l’offre actuelle en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso, au Mali, au Sénégal, au  Togo, au Bénin et en Guinée ; connecter  la filière de l’habitat Africain et sa diaspora installée en Europe et désireuse d’investir dans l’immobilier en Afrique ; mettre en relation les partenaires européens et les entreprises pour des joint-ventures et collaborations ;
Autres objectifs : être un espace conseil, une clé pour mieux appréhender les achats immobiliers, et être une source d’informations sur les processus d’achat sécurisés, à travers les conférences thématiques animées par des experts ; présenter les opportunités d’investissement en établissant des contacts d’affaires ; accélérer les échanges et la coopération Sud/Ouest relatifs à l’habitat ; trouver des mécanismes de financement innovants pour vos projets immobiliers.
Pour sa part, le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, a assuré de l’appui de son département  tout en s’engageant à faciliter l’application des textes. Cheick Sidiya Sissoko dit  Kalifa  a souhaité que la 2è édition soit parrainée par le Mali.
Mahamane Maïga  









EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter