lejecom  Le journal de l’économie Malienne

Publicité


Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Royaume-Uni : L’Ocde liste les mesures à prendre face au Covid-19 et au Brexit

Jeudi 15 Octobre 2020

Le Royaume-Uni va devoir relever de grands défis liés à la crise provoquée par le Covid-19 et à la sortie du marché unique de l’UE. Renforcer les investissements dans l’économie numérique, le secteur des services, les infrastructures respectueuses de l’environnement et les compétences des adultes permettrait d'affermir la reprise et aiderait à stimuler la productivité et la durabilité environnementale à long terme, selon un nouveau rapport de l'Ocde.


La dernière étude économique de l'Ocde consacrée au Royaume-Uni insiste sur l’importance des mesures de soutien prises en urgence pour faire face à la crise liée au coronavirus, mais souligne également la nécessité de s’attaquer à des enjeux de plus long terme. Selon l’Ocde, il conviendrait d'accroître les dépenses consacrées aux mesures d'activation du marché du travail pour les travailleurs licenciés et peu qualifiés, afin d'aider les travailleurs des secteurs dont l'avenir est incertain à effectuer une transition vers des emplois de qualité, et les dépenses d’infrastructures devraient être concentrées sur les régions les plus défavorisées sur ce plan. La faiblesse des taux d’intérêt laisse une marge de manœuvre pour accroître les dépenses de relance si besoin. L’investissement public devrait s’appuyer sur les efforts actuellement engagés pour relancer la croissance de la productivité et favoriser la transition vers une économie bas carbone.

« Avec la conjonction de la crise du Covid-19 et de la sortie du Marché unique européen, les incertitudes qui entourent les perspectives offertes au Royaume-Uni sont exceptionnellement fortes. Les mesures adoptées pour faire face à la pandémie et les décisions prises concernant les futures relations commerciales auront un impact durable sur la trajectoire économique du pays au cours des années à venir, c’est pourquoi elles devraient être alignées sur ses objectifs à long terme », a déclaré la cheffe économiste de l’Ocde, Mme Laurence Boone. « Les gains de productivité dans les secteurs des services vont devoir accélérer fortement pour garantir une reprise durable et viable. », at-elle ajouté.

Selon l’Ocde, la sortie du Marché unique de l’UE à la fin de l’année va obliger les entreprises à s’adapter. « Éviter une sortie sans accord serait une bonne chose pour le Royaume-Uni comme pour l’Union européenne. Au cas où le pays sortirait de l’UE sans qu’un accord de libre-échange n'ait été conclu, les autorités devraient se tenir prêtes à offrir un soutien ciblé aux entreprises et travailleurs concernés, et mettre en place des mesures de facilitation des échanges pour atténuer les perturbations à la frontière », note l’Ocde.
Adou FAYE











Impact de la Conavirus sur les économies : La Bceao réfléchit à un plan pour sauver les pays de l’Uemoa d’une crise financière

19/03/2020 0 Commentaire

Journées annuelles du CLUB des dirigeants de banques et établissements de crédit d’Afrique : le Premier ministre malien incite les acteurs à s’organiser davantage afin de mieux répondre aux défis importants

18/02/2020 0 Commentaire

Institut monétaire africain : Les banques centrales invitées à donner leurs avis sur le statut et la structure

18/02/2020 0 Commentaire

Conférence sur les marchés des capitaux : Les acteurs explorent de nouvelles opportunités d’investissement

11/02/2020 0 Commentaire



Inscription à la newsletter