lejecom  Le journal de l’économie Malienne

Publicité


Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Perspectives économiques : La croissance mondiale devrait redémarrer légèrement à 2,5% en 2020

Jeudi 9 Janvier 2020

Le « Rapport sur les perspectives pour l’économie mondiale » de la Banque mondiale estime que la croissance mondiale devrait redémarrer légèrement à 2,5 % en 2020 sur fond de progression de l'endettement et de ralentissement de la croissance de la productivité.


Perspectives économiques : La croissance mondiale devrait redémarrer légèrement à 2,5% en 2020
En 2020, la croissance de l'économie mondiale devrait s'établir à 2,5 %, car, si les investissements et le commerce se redressent progressivement après la faiblesse significative de l'an dernier, les risques de baisse persistent. Tel est le constat que dresse l'édition de janvier 2020 des Perspectives pour l'économie mondiale de la Banque mondiale. Cette prévision est de la Banque mondiale dans son « Rapport sur les perspectives pour l’économie mondiale ».

Selon le document, la croissance des économies avancées devrait retomber à 1,4 % en 2020, en partie en raison de la faiblesse persistante des activités manufacturières. « La croissance des économies émergentes et en développement devrait s'accélérer cette année pour atteindre 4,1 %. Ce rebond n'est pas généralisé ; il table plutôt sur une amélioration anticipée de la performance de quelques grandes économies, qui, pour certaines, sortent d'une période de faiblesse substantielle. Environ un tiers des économies émergentes et en développement devraient ralentir cette année sous l'effet d'exportations et d'investissements
plus faibles que prévu », révèle l’institution.

Elle souligne que la croissance aux États-Unis devrait retomber à 1,8% cette année, du fait de l'incidence négative des hausses tarifaires antérieures et d'un niveau d'incertitude élevé. En 2020, la croissance de la zone euro devrait tomber à 1 %, un taux révisé à la baisse, sous l'effet de l'atonie de l'activité industrielle.

«Les risques de dégradation des perspectives mondiales prédominent, et leur matérialisation pourrait ralentir considérablement la croissance.

Ces risques comprennent une recrudescence des tensions commerciales et de l'incertitude des politiques commerciales, un ralentissement plus marqué que prévu dans les grandes économies et des turbulences financières dans les économies émergentes et en développement. Même si la reprise de la croissance dans ces économies se déroule comme prévu, la croissance par habitant devrait rester nettement inférieure aux moyennes à long terme et bien en-deçà des niveaux nécessaires pour atteindre les objectifs de réduction de la pauvreté », lit-on dans le document.

« La croissance des économies émergentes et en développement risquant de rester lente, les responsables politiques devraient profiter de cette opportunité pour engager des réformes structurelles qui stimulent une croissance généralisée, laquelle est indispensable à la réduction de la pauvreté, affirme Ceyla Pazarbasioglu, vice-présidente du Groupe de la Banque mondiale pour la Croissance équitable, la finance et les institutions. Les mesures visant à améliorer le climat des affaires, l'état de droit, la gestion de la dette et la productivité peuvent contribuer à une croissance soutenue. »

« La faiblesse des taux d'intérêt mondiaux n'offre qu'une protection incertaine contre les crises financières, estime Ayhan Kose, directeur du Groupe des perspectives de développement à la Banque mondiale. L'histoire montre que les précédentes vagues d'accumulation de la dette ont généralement eu une fin tragique. Dans un environnement mondial fragile, il est impératif d'améliorer les politiques afin de minimiser les risques associés à la vague d'endettement actuelle. »
Adou FAYE
 











Impact de la Conavirus sur les économies : La Bceao réfléchit à un plan pour sauver les pays de l’Uemoa d’une crise financière

19/03/2020 0 Commentaire

Journées annuelles du CLUB des dirigeants de banques et établissements de crédit d’Afrique : le Premier ministre malien incite les acteurs à s’organiser davantage afin de mieux répondre aux défis importants

18/02/2020 0 Commentaire

Institut monétaire africain : Les banques centrales invitées à donner leurs avis sur le statut et la structure

18/02/2020 0 Commentaire

Conférence sur les marchés des capitaux : Les acteurs explorent de nouvelles opportunités d’investissement

11/02/2020 0 Commentaire



Inscription à la newsletter