lejecom  Le journal de l’économie Malienne



Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Mali : le Premier ministre fait le point des réalisations en 2022

Jeudi 19 Janvier 2023

Dr. Choguel Kokalla Maïga s’est essayé à cet exercice lors de la traditionnelle présentation des vœux de nouvel an du gouvernement au président de la Transition. Le Premier ministre a passé en revue les réalisations faites durant l’année 2022 par les différents départements ministériels.


Le chef du gouvernement a rappelé que l’année 2022 a été une année particulière parce que porteuse de défis aux plans politique, sécuritaire, économique, social et humanitaire pour notre pays. Avant d’affirmer que l’année écoulée a commencé par l’embargo illégal, injuste et inhumain de la CEDEAO et de l’UEMOA. 
 

Malgré tout, le gouvernement a pu mener des actions dans plusieurs domaines. Au sujet des réalisations faites durant l’année 2022 par les différents départements ministériels, Dr. Choguel Kokalla Maïga, a rappelé le transfert des ressources de l’État aux collectivités territoriales d’un montant de 471,978 milliards de Fcfa en 2022. « Dans le cadre de la lutte contre la vie chère, les exonérations des droits et taxes accordées au cordon douanier se sont chiffrées à plus de 190 milliards Fcfa, soit 35,84% des recettes réalisées au cours de la même période », fait savoir le Premier ministre. 
 

  «Par groupe de produits, ces pertes de recettes se répartissent ainsi qu’il suit : produits pétroliers 52,489 milliards Fcfa (soit 27,61%) et produits non pétroliers (137,587 milliards de Fcfa (soit 72,39%) ». 
 

Aussi, le chef du gouvernement a indiqué qu’au moins 15 milliards de Fcfa ont été engagés l’an passé pour assurer le financement de la gratuité de certains services de santé notamment la césarienne, la lutte contre le paludisme, le Sida, la tuberculose, les vaccins et certains médicaments. En appui direct aux populations vulnérables à travers le programme gouvernemental de transfert monétaires, 39 milliards de Fcfa ont été distribués à 366.964 ménages.
 

S’y ajoutent la mobilisation d’un montant de  5 milliards de Fcfa  pour la réalisation de 146 adductions d’eau sommaires dans les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Gao, Ménaka, Kidal, Nioro du Sahel, Bougouni, Koutiala, San et le District de Bamako. Ainsi qu’à l’acquisition de matériels et équipements sanitaires au profit des Régions de Kayes, Ségou, Mopti, Gao, Nioro du Sahel, Koutiala, San et le District de Bamako. 
 

A propos des subventions budgétaires, Choguel Kokalla Maïga a fait ressortir  qu’un montant total de 4.952 milliards de Fcfa a été mobilisé pour la prise en charge des droits de certains travailleurs compressés depuis des années avant la Transition (Huicoma-sa, Comatex Itema, Azalai hôtel Tombouctou, Smecma). 
 

Aussi, la subvention pour les intrants agricoles a atteint plus de 28 milliards de Fcfa. À cela s’ajoutent la subvention à l’EDM d’un montant de 30 milliards de Fcfa, un soutien supplémentaire de 40 milliards de Fcfa consenti aussi à la même société pour la prise en charge partielle de sa dette fiscale et la subvention à la Somagep pour un montant de 1 milliard de Fcfa. 
 

Les efforts budgétaires de lutte contre la Covid-19 se sont poursuivis à travers l’affectation d’une enveloppe de 62,056 milliards de Fcfa aux dépenses de santé et aux mesures d’appui à l’économie, aux entreprises et aux ménages. 
 

Mahamane Maïga  















Inscription à la newsletter