lejecom  Le journal de l’économie Malienne



Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Mali-Turquie : Des opportunités gagnant-gagnant

Vendredi 10 Juin 2022

Le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga a lancé hier le Forum d’affaires Mali-Turquie dans un hôtel de Bamako. Cet espace d’échanges et de partenariat gagnant-gagnant entre milieux d’affaires maliens et turcs dans divers secteurs d’activités est organisé par la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM). Il vise à densifier les relations de coopération entre les deux pays en passant en revue l’évolution des relations commerciales.


Mali-Turquie : Des opportunités gagnant-gagnant

«Ce niveau des relations économiques commerciales reste en deçà des potentialités et des perspectives entre nos deux pays», a noté le chef du gouvernement. Ce forum d’affaires, a renchéri Dr Choguel Kokalla Maïga, contribuera à l’atteinte des objectifs communs poursuivis par le Mali et la Turquie, afin de faire de la coopération bilatérale un exemple réussi.

La rencontre d’un jour a mobilisé plusieurs hommes d’affaires turcs et opérateurs économiques maliens évoluant dans les domaines de l’énergie, des télécommunications, des BTP, des équipements militaires… Selon le président de la CCIM, Youssouf Bathily, les échange doivent permettre d’évoquer des questions relatives à la réalisation de grandes projets de développement socioéconomique, de promotion des Petites et moyennes industries (PMI) et des Petites et moyennes entreprises (PME), afin de créer le maximum d’emplois pour la jeunesse malienne.

Pour ce faire, a assuré le président Bathily, la CCIM porte deux grands projets : une cimenterie d’une capacité de 500.000 à un million de tonnes par an et une unité de filature pouvant transformer 10% du coton malien qu’elle a présentées à ses partenaires turcs. Le fait d’assurer le lead par la CCIM permet de susciter les investissements et rassurer les partenaires.

Cette rencontre intervient au moment où le Mali s’est engagement dans l’accroissement de la compétitivité économique inclusive à travers la diversification de ses partenaires, a indiqué le ministre du l’Industrie et du Commerce. Mahmoud Ould Mohamed a invité les hommes d’affaires turcs à venir investir au Mali, assurant que les opportunités d’investissements rentables sont énormes au regard de la structure du marché national et de la situation géographique de notre pays.

Le chef de la délégation des hommes d’affaires turcs a annoncé que les objectifs en termes d’échanges commerciaux entres nos deux pays sont estimés à 200 millions de dollars (environ 111 milliards de Fcfa). Fatih Altunbas a interpelé ses compatriotes hommes d’affaires en leur disant qu’il était temps pour eux de redoubler d’efforts en s’investissant et en saisissants les opportunités gagnant-gagnant au Mali.

L’ambassadeur de la Turquie au Mali s’est réjoui de l’équilibre des relations économiques entre nos deux pays. Soulignant que son pays a gardé ses portes ouvertes aux Maliens malgré le contexte de la Covid-19 et la situation sociopolitique complexe, Murat Mustafa Onart a rassuré du soutien de son pays au Mali.

https://www.maliweb.net/















Inscription à la newsletter