lejecom  Le journal de l’économie Malienne

Publicité


La BCEAO organise, du 18 au 23 novembre 2019, la deuxième édition de la Semaine de l'inclusion financière dans l'UEMOA, autour du thème "La digitalisation au service de l'inclusion financière : enjeux pour le secteur financier et les Etats membres de Réunion du Comité de Politique Monétaire de la BCEAO à Dakar, le 04 Septembre  2019 La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Mali : La synergie des syndicats de l’Education suspend sa longue série de grève

Lundi 20 Mai 2019

Elle est intervenue suite à la signature d’un procès-verbal de conciliation entre le gouvernement et la synergie des syndicats de l’Education signataires du 15 octobre 2016. Après plusieurs rounds de négociations, les deux parties sont finalement parvenues à un accord le samedi le 18 mai 2019.


La synergie des syndicats de l’Education signataires du 16 octobre 2016 suspend en conséquence son mot d’ordre de grève de 27 jours ouvrables en date du 6 mai. Ce préavis était le dernier d’une longue série de grève observée par les syndicats de l’Education.
Sur les dix points de revendication, les deux parties sont tombées d’accord sur huit points, un point d’accord partiel et un point concédé par les syndicats.
Le gouvernement a finalement accordé 20 000 Fcfa comme prime d’indemnité de résidence échelonnée sur deux ans et applicable à partir du 1er janvier 2020. Ce qui constituait l’un des points d’achoppement entre les deux parties.
Il a aussi accepté d’octroyer une prime de documentation payable une fois par an au mois d’août, applicable dès cette année.
Le point ayant fait un accord partiel porte  ‘’ sur l’annulation du Décret No2018-0800/P-RM du 19 octobre 2018, fixant les attributions spécifiques des membres du gouvernement et No2018-0801/P-RM du 19 octobre 2018, portant répartition des services publics entre la Primature et les départements ministériels’’.
Les autres points faisant l’objet d’accord total sont, entre autre, l’octroi d’une prime de documentation ; l’intégration  dans le corps des enseignants du personnel non enseignant en classe,  l’adoption immédiat du projet de Décret portant plan de carrière du personnel enseignant de l’enseignement secondaire, de l’Enseignement fondamental et de l’Education préscolaire et spéciale en Conseil des ministres ; la finalisation  du processus de régularisation administrative et financière du personnel des  sortants de l’ENSUP( nouvelle formule) au même titre que ceux de l’ENI et de l’IPR-IFRA, l’application effective et immédiate  du Décret No2016-0001/P-RM du 15 janvier 2016, fixant les conditions et les modalités d’octroi de l’indemnité de déplacement et de mission.
 Au regard des avancées réalisées, les syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016 ont décidé  de suspendre  leur mot d’ordre de grève sans aucune pression. Aussitôt, ils ont invité leur militants à reprendre les cours ce  lundi 20 mai à partir de 7 heures 30 minutes.
Certes, ils n’ont pas tout obtenu mais ils disent vouloir reprendre le travail pour éviter une année blanche mais aussi pour le bien du Mali.
Mahamane Maïga 














Inscription à la newsletter