Lutte contre le blanchiment de capitaux au Mali : La CENTIF outille les responsables de la conformité des banques

Vendredi 13 Avril 2018

La Cellule nationale de traitement des informations financières du Mali (CENTIF) a organisé ce jeudi 12 avril, une session pour les responsables de conformité des banques de la place. Avec la dotation en compétences requises de ces acteurs essentiels dans cette lutte, la CENTIF compte sur eux pour une plus grande déclaration des opérations bancaires suspectes pour lesquelles, le Mali traine dans la sous-région.


La CENTIF prévoit d'organiser une série de formations à l'intention des différentes catégories d'assujettis. Le choix s'est porté en priorité sur les responsables de la conformité des établissements bancaires qui étaient venus nombreux à cette session.
Pour M Souahibou Diaby du ministère de l’Economie et des finances, ce choix n'est pas fortuit car, il ne fait aucun doute que, par la nature de leur profession consistant à recevoir, conserver et gérer des fonds au nom et pour le compte du public, ces banquiers demeurent une cible privilégiée pour les criminels  financiers. Etant plus exposés aux risques de blanchiment et de financement du terrorisme, ces responsables de conformité  sont de ce fait des acteurs incontournables au cœur de toutes les mesures préventives requises pour détecter, traquer et dénoncer ces crimes.
Au cours de cette session animée par les formateurs agréés par l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), les participants auront droit à des présentations sur les notions de base du blanchiment de capitaux et du financement du terrorisme, la présentation de la CENTIF et de ses missions, les indices de blanchiment, les obligations des banques dans la lutte et les différents types de sanctions encourues en cas de non-respect du dispositif légal.
La CENTIF attend beaucoup des résultats de cette formation en termes d’augmentation de Déclarations d'opérations suspectes (DOS).
Youssef Ibrahim
 
 
 









EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter