lejecom  Le journal de l’économie Malienne


La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018.

Le Fonds d’intervention d’urgence de l’ONU débloque 125 millions de dollars pour des crises sous-financées

Vendredi 12 Avril 2019

Le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d'urgence, Mark Lowcock, a approuvé jeudi l'octroi de 125 millions de dollars du Fonds central d'intervention d'urgence (CERF) pour appuyer des opérations d’assistance dans 13 situations d'urgence sous-financées.


OCHA/Naomi Frerotte Le Tchad compte aujourd'hui près de 657.000 personnes déplacées, dont 51% sont des femmes et des filles. Le pays d'Afrique centrale est l’un des bénéficiaires du prochain financement du CERF
OCHA/Naomi Frerotte Le Tchad compte aujourd'hui près de 657.000 personnes déplacées, dont 51% sont des femmes et des filles. Le pays d'Afrique centrale est l’un des bénéficiaires du prochain financement du CERF
Il s'agit de la plus grande allocation en la matière dans l'histoire du CERF   et cela a été rendu possible par la générosité et la diversité des bailleurs de fonds du Fonds, a précisé le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA). 

« Cette allocation du CERF est une bouée de sauvetage pour des millions de personnes confrontées à des crises dans le monde entier, où le niveau de souffrance est alarmant, mais le financement reste extrêmement bas », a déclaré M. Lowcock. « Sans cet argent, eau potable, abris, protection, soutien nutritionnel, aide alimentaire et autres formes d’assistance ne pourraient jamais atteindre à temps les personnes dans le besoin ». 

Le financement octroyé par le CERF permettra à l’ONU et à ses partenaires humanitaires de mener des opérations humanitaires auprès de plus de 9 millions de personnes au Cameroun, en Colombie, en République démocratique du Congo, à Djibouti, au Tchad, en Haïti, au Honduras, à Madagascar, au Niger, dans les Territoires palestiniens occupés, en Tanzanie, l’Ouganda et l’Ukraine. 

Cet argent sera utilisé notamment pour assister plus de 500.000 femmes confrontées à la violence sexiste et pour aider près de 400.000 autres à accéder à des soins de santé en matière de procréation. 

Un montant total de 24 millions de dollars ira à des projets visant à aider plus de deux millions de personnes ayant besoin d’une protection immédiate dans 10 pays. Plus de 7 millions de dollars soutiendront les efforts d'éducation de plus de 150.000 enfants au Cameroun, au Tchad, en Colombie, en RDC, à Madagascar, au Niger, dans les Territoires palestiniens occupés et en Ukraine. Plus de 350.000 personnes handicapées dans tous les pays bénéficieront du financement du CERF. 

« Ces 125 millions de dollars sont un catalyseur fantastique pour les efforts humanitaires dans les 13 pays, mais ils ne couvrent que les besoins les plus prioritaires des 9 millions de personnes sur les 28 millions de personnes ayant besoin d’une assistance humanitaire dans ces 13 pays », a ajouté M. Lowcock, qui a remercié tous les États membres et les donateurs pour leur générosité. 
Un.org 
 














Inscription à la newsletter