lejecom  Le journal de l’économie Malienne



Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Hausse de 168% du résultat net de la SITAB au premier trimestre 2021

Mardi 13 Juillet 2021

Le résultat net de la société ivoirienne des tabacs (SITAB) a connu une forte hausse de 168% au premier trimestre 2021 comparé à la même période de 2020.


Hausse de 168% du résultat net de la SITAB au premier trimestre 2021
Le rapport d’activité établi par les dirigeants de cette entreprise indique en effet un niveau qui se situe à 2,559 milliards FCFA contre 953,823 millions FCFA au 31 mars 2020, soit une augmentation de 1,605 milliard FCFA.

Le chiffre d’affaires a augmenté de 20% passant de 27,403 milliards FCFA au 31 mars 2019 à 32,763 milliards FCFA au 31 mars 2020. Du côté des volumes de vente, la SITAB a écoulé 1.487.600 tiges durant la période sous revue contre 1.254.800 tiges un trimestre plus tôt, soit une progression de 19%.
Selon les responsables de la SITAB, cette performance est la résultante de plusieurs facteurs au nombre desquels, il y a l’adaptation de la stratégie de distribution de sorte que les agences et représentations soient toujours proches des clients.

Ils avancent également le maintien des prix de vente conseilles inchangés malgré l’augmentation de la fiscalité spécifique aux cigarettes (droits d’accises) de 1%, sans compter les actions Anti Illicite Trade (AIT) la campagne de lutte et de répression de la fraude qui a permis de freiner l’avancée de la contrebande et/ou des produits contrefaits auprès du consommateur. << Ce qui a pour effet de rediriger les consommateurs des produits illégaux vers les produits légaux>>, soulignent les responsables de la SITAB.

Le résultat d’exploitation est en forte hausse de 171% à 2,551 milliards FCFA contre 942,586 millions FCFA au premier trimestre 2019. << L’évolution du résultat d’exploitation est la conséquence de l’augmentation des ventes et de la maitrise des dépenses de fonctionnement>>, explique-t-on au niveau de la SITAB.

En perspectives, les dirigeants de la SITAB estiment que malgré la crise du COVID-19 et ses conséquences économiques et sociales, ils prévoient le maintien du niveau des ventes actuelles et un impact positif sur les résultats de la société.
Oumar Nourou














Inscription à la newsletter