lejecom  Le journal de l’économie Malienne


La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018.

Emploi : Signature d’un accord-cadre de partenariat entre ANPE-Mali- ONAPE du Tchad

Vendredi 8 Mars 2019

L’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) et l’Office national pour la promotion de l’emploi du Tchad (ONAPE) ont signé, ce mercredi 6 mars 2019 à Bamako, un accord-cadre de partenariat. La cérémonie était présidée par le ministre de la Jeunesse, l’Emploi et de la Construction citoyenne, Amadou Koïta.


L’objectif visé est de renforcer les liens de coopération sud-sud et d’échanges d’expériences entre les deux services publics d’emploi.

Les objectifs spécifiques visent à magnifier les relations bilatérales de travail entre les deux services publics de l’emploi ; donner plus de visibilité en matière de promotion d’emploi, aux actions de coopération entre les deux parties ; formaliser et renforcer la coopération entre les deux pays dans leur domaine de compétences (promotion d’emploi, formation professionnelle, etc.).

Dans son intervention, le directeur général de l’ANPE et président de l’Association africaine des services d’emploi publics (AASEP), Ibrahim Ag Nock, a  fait un rappel pour situer le contexte. « lors de la conférence sur l’emploi vert de l’association mondiale des services de l’emploi publics, tenue en Ndjamena, il y a deux mois, il a été constaté qu’il est important aussi qu’au niveau des services publics de l’emploi (Office national pour la promotion de l’emploi du Tchad(ONAPE)-Agence nationale pour l’emploi (ANPE) de dynamiser et redynamiser la coopération bilatérale ».
Quant à  Fayçal Hissein Hassan, directeur de l’ONAPE du Tchad, il s’est réjoui de la signature de cet accord qui marque le début d’un vaste chantier de coopération technique entre les deux institutions. Selon lui,  ce partenariat a pour objet d’établir un cadre de coopération des opportunités d’emploi décents et la valorisation des ressources humaines dans les deux pays.

Pour sa part, le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne a souligné l’intérêt de ce partenariat. «Nous pensons qu’à travers les services publics d’emploi, vous participez à la réalisation de l’unité africaine. L’emploi préoccupe tous nos Etats aujourd’hui. Chaque pays a son expérience et son expertise. C’est à travers la mutualisation des efforts, l’échange des expériences que nous pourrons demain venir à bout de ce mal», a dit  Amadou Koïta, vise à préparer le présent et le futur de notre continent.
 Avant de saluer la République sœur du Tchad, pour nous aider à endiguer le fléau du terrorisme.
Mahamane Maïga
 
 
 














Inscription à la newsletter