lejecom  Le journal de l’économie Malienne


Réunion du Comité de Politique Monétaire de la BCEAO à Dakar, le 04 Septembre  2019 La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure.

Conférence sur l’éducation : La Côte d’Ivoire accueille l’événement

Mardi 29 Janvier 2019


L’édition 2019 d’eLearningAfrica, la grande conférence africaine sur les TIC pour l’éducation et la formation, se déroulera cette année en Côte d’Ivoire. Les organisateurs ont confirmé que la conférence, qui rassemble des professionnels de l’éducation, des experts en technologie, des entrepreneurs et des investisseurs pour trois journées de prises de contacts, de discussions, de briefings et de débats, aura lieu à Abidjan, capitale de ce pays d’Afrique de l’Ouest.


«Je suis ravie que la conférence revienne cette année en Afrique de l’Ouest », a indiqué Rebecca Stromeyer, fondatrice d’eLearningAfrica et PDG d’ICWE GmbH, l’entreprise qui organise la conférence en partenariat avec le gouvernement ivoirien.

«Les pays se livrent toujours à une concurrence acharnée pour avoir le droit d’accueillir l’événement et la proposition de la Côte d’Ivoire était particulièrement intéressante. En effet, le gouvernement national avait à cœur de faire venir la conférence à Abidjan, avec des ministres ivoiriens pleinement conscients du rôle central que joue la technologie dans l’élargissement des opportunités d’apprentissage. De grands changements vont avoir lieu en Côte d’Ivoire en matière d’éducation et de formation dans les années à venir. Le moment est donc bien choisi pour se rendre dans le pays.

«Il sera passionnant de voir ce qui se passe et d’étudier le potentiel du pays, tant en matière de possibilités d’investissement que de sources de nouveaux partenariats. En outre, l’expérience récente de la Côte d’Ivoire et l’importance que le gouvernement accorde à la technologie dans l’éducation seront autant de points de départ importants pour nos discussions».

Même si l'histoire récente de la Côte d’Ivoire a été plutôt agitée, avec deux guerres civiles depuis le début du siècle, le pays a maintenant mis son passé derrière lui, et des organisations internationales comme le FMI ont noté des améliorations significatives dans des domaines clés, notamment la gouvernance.

«Ces changements serviront de base à la transformation du pays, explique Stromeyer. Et le gouvernement sait que l’important, aujourd’hui, est d’utiliser les technologies de la communication pour diffuser tous les bienfaits de l’éducation et de la formation. C’est à ce niveau que se situe le véritable moteur de la croissance économique. ».
Le Plan Éducation illustre les priorités du gouvernement ivoirien : renforcer l’utilisation des TIC dans les écoles secondaires, améliorer les capacités d’insertion professionnelle des diplômés et développer les TIC en général.

«Les participants à la conférence eLearningAfrica découvriront comment les technologies numériques adaptées à l’éducation permettent à ce grand pays ouest-africain de se reconstruire et de jeter les bases d’une prospérité et d'une croissance économique durables. L'intérêt que le gouvernement porte aux TIC pour l’éducation se transformera rapidement en résultats concrets en termes d’emploi, d’investissement et de croissance économique».

Les personnes qui se rendront en Côte d’Ivoire pour la conférence eLearningAfrica cette année découvriront une diversité culturelle inégalée en Afrique. Grand producteur de cacao, la Côte d’Ivoire possède une biodiversité exceptionnelle, qui s'illustre notamment dans le parc national de la Comoé dans le nord-est du pays dont la savane contient la plus grande diversité biologique au monde. Le parc abrite pas moins de 135 espèces de mammifères, dont 11 espèces de primates.

L’édition 2019 d’eLearningAfrica associera des briefings, des discussions et des débats sur des thèmes variés qui iront de l’utilisation des TIC dans l’enseignement supérieur à la mise à disposition de compétences du XXIe siècle pour les entreprises et travailleurs africains. La conférence sera assortie d’une exposition qui permettra à des producteurs et à des fournisseurs de présenter de nouveaux produits, solutions et cursus.

«eLearningAfrica brasse toujours un large panel d’enseignants, d’experts en technologies, de leaders politiques, de planificateurs, d’investisseurs et d’entrepreneurs, explique Stromeyer. Il s’agit d’un réseau extraordinaire de personnes issues du monde entier. Depuis 13 ans qu’elle existe, la conférence a largement œuvré pour permettre à l’éducation et à la technologie de transformer l’Afrique. C’est un lieu où les gens apprennent et échangent des idées. Mais il permet surtout de rencontrer de nouvelles personnes, de prendre de nouveaux contacts et de forger de nouveaux partenariats dans un des secteurs africains les plus prospères».
 
Pathé TOURE


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >













Inscription à la newsletter