lejecom  Le journal de l’économie Malienne



Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Compagnie malienne pour le développement des textiles : Des progrès enregistrés dans la production de coton graine

Mardi 19 Décembre 2017

Cette annonce a été faite lors de la réunion bilan de commercialisations 2016-2017 et préparatoires de commercialisation 2017-2018. C’était du 11 au 12 décembre 2017 dans la salle de conférence de Kafo Jiginew de Koutiala.


Selon les organisateurs, cette réunion était consacrée à l’analyse du bilan de commercialisation 2016-2017 et les préparations de la campagne de commercialisation 2017-2018.
A l’amorce de la campagne 2017-2018, il est apparu nécessaire de relever et d’analyser les forces et les faiblesses des activités menées durant la campagne de production agricole et de commercialisation 2016-2017, pour mieux exécuter celle de la campagne 2017-2018 et aussi mieux préparer la campagne 2018-2019.
Le Directeur général de l’OHVN, Dr Mamadou Kané a rappelé l’importance de la rencontre. Selon Dr Mamadou Kané, en zone OHVN, la campagne2016-2017 qui a démarré dans des conditions socio économiques favorables a été caractérisée par une irrégularité des pluies mal reparties dans le temps et dans l’espace.
Selon lui, cette mauvaise répartition des pluies a joué sur le rythme des semis et le taux de réalisation de la plupart des cultures.  « Néanmoins, avec la régularisation début juillet, des résultats probants ont été obtenus. Le coton a été réalisé sur une superficie de plus de 105%. 20904 tonnes de coton ont été produites  contre 15140 tonnes pour la campagne 2015. Une telle production n’avait pas été atteinte au cours des dix dernières campagnes. Des mesures sont prises pour maintenir cette tendance à la hausse.» a indiqué le Directeur général de l’OHVN
 Pour ce qui concerne la campagne de commercialisation 2017-2018, Dr Mamadou Kané de l’OHVN,  a affirmé que les dispositions nécessaires sont prises. Le comptage capsulaire dans les secteurs de développement rural de l’OHVN, prévoyait une production brute de 26680 tonnes avec une quantité commercialisable de 26500 tonnes, sur une prévision 280000 tonnes. Il a indiqué qu’avec les difficultés pluviométriques en fin de campagne, l’OHVN estime à 24150 tonnes la quantité commercialisable et qui est supérieure à celle de la campagne précédente.
Le directeur général de l’OHVN a précisé qu’à ce jour  3015 tonnes ont été évacuées sur les usines CMDT, contre 985 la campagne précédente.
Le président de l’APCAM a vivement remercié le président de la République, les responsables de la CMDT et de l’OHVN pour l’atteinte de ce résultat de 706000 tonnes de coton et la bonne collaboration.
Pour sa part, le PDG de la CMDT Baba Berthé, a situé la rencontre dans son contexte.  Il a déclaré que « à la phase des estimations le volume de coton que nous avons en vue, sera supérieur par rapport à celui de la campagne précédente ».
Mahamane Maïga 














Inscription à la newsletter