lejecom  Le journal de l’économie Malienne



Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

53eme Assemblées annuelles : Une aide bilatérale de 5 milliards de dollars de la Corée à l’Afrique

Samedi 26 Mai 2018

Le gouvernement de la Corée va octroyer une enveloppe d’aide financière bilatérale de 5 milliards de dollars à l’Afrique.


L’annonce a été faite lors de la clôture de la Table ronde ministérielle de la Conférence de coopération économique Corée-Afrique (Koafec) qui s’est tenu pendant les 53ème Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement.
Les autorités coréennes ont fait savoir que les 5 milliards de dollars qui seront mis à disposition sur une période de deux ans par le biais de partenariats avec divers organismes de développement, y compris- mais non exclusivement- avec le Groupe de la Banque africaine de développement.
Elles précisent à l’assistance que le package mobilise des ressources provenant de divers organismes et plateformes bilatéraux coréens, y compris le Programme de partage des connaissances, le Fonds de coopération pour le développement économique, et la Banque import-export de Corée, entre autres.
A cet effet, le président Akinwumi Adesina et le vice-Premier ministre de la Corée, Dong Yeon Kim ont signé trois accords de coopération afférents à sa mise en œuvre.
Le premier accord porte sur l’extension de l’accord général de coopération rendant possible le réapprovisionnement du Fonds fiduciaire KOAFEC hébergé à la Banque africaine de développement, ce, grâce à un montant de 18 millions de dollars EU.
Quant au Fonds fiduciaire, dont le montant total s’élève maintenant à 93 millions de dollars, il continuera à fournir des subventions cruciales pour le renforcement des capacités ainsi que des ressources pour la réalisation des études de faisabilité pour des projets. Un plan d’action de 20 projets KOAFEC pour 2019-2020 a été approuvé lors de la Conférence et il concerne différents groupes de pays et de secteurs.
Cette Table ronde ministérielle de la KOAFEC dont la prochaine conférence aura lieu en 2020, a été riche en engagements et actes posés dans l’optique de renforcer la coopération entre les deux parties.
 
C’est dans cette dynamique que la BAD et la République de Corée ont également signé deux autres documents.
 
Il s’agit d’un accord dans le but de fournir jusqu’à 600 millions de dollars au secteur de l’énergie, et un protocole d’entente relatif au programme Tech Corps Corée-BAD qui permettra d’échanger de l’expertise technique et des ressources humaines, afin que les défis actuels du chômage des jeunes dans les deux régions soient relevés.
 
À cette occasion, le président Adesina a fait remarquer que « l’Afrique doit bâtir, et nous allons bâtir des partenariats plus larges pour assurer le développement. Nous voulons construire des partenariats solides en matière d’investissement avec l’Asie en marchant vers l’avenir ».
Ismaila BA et Oumar Nourou, Envoyés spéciaux à Busan














Inscription à la newsletter