lejecom  Le journal de l’économie Malienne


La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018. Côte d’Ivoire : L'Agence UMOA-Titres porte à la connaissance des investisseurs de l’Union qu'en raison de la célébration de la fête de Tabaski, l’émission de Bons Assimilables du Trésor, initialement prévue le Mardi 21 août 2018 est reportée au Mercr

Uemoa: Hausse des taux d'intérêt débiteur en mai

Lundi 9 Juillet 2018

Les données de l'enquête sur les conditions de banque laissent apparaître une légère hausse des taux d'intérêt débiteurs au cours du mois de mai 2018.


Uemoa: Hausse des taux d'intérêt débiteur en mai
Hors charges et taxes, le taux moyen calculé à l'échelle de l'Union est passé de 6,69% en avril 2018 à 6,76% en mai 2018. Quant au taux moyen de rémunération des dépôts à terme de la clientèle, il est ressorti à 5,50% en mai 2018, contre 5,34% le mois précédent.
L'indicateur du climat des affaires dans l'UEMOA est ressorti à 101,2 en mai 2018, au-dessus de sa tendance de long terme, traduisant ainsi une opinion favorable des chefs d'entreprises sur l'orientation de la conjoncture dans l'UEMOA.
 Par ailleurs, il est en hausse de 0,4 point par rapport au mois précédent. La production industrielle a augmenté de 1,4% en mai 2018, en glissement annuel, après une baisse de 1,9% en avril 2018. Quant à l'indice du chiffre d'affaires du commerce de détail, il a progressé de 2,1%, en rythme annuel, après une progression de 2,6% notée le mois précédent. L'indice du chiffre d'affaires dans les services marchands est ressorti en hausse de 10,9% en mai 2018 comparé à la même période de l'année dernière.
Sur la base des données officielles, le taux d'inflation s'est établi, en glissement annuel, à 0,4% à fin mai 2018 contre 1,3% enregistré le mois précédent. La décélération du rythme de progression du niveau général des prix est imprimée essentiellement par la composante «Alimentaire », dont la contribution à l'inflation totale est ressortie négative à 0,2 point de pourcentage à fin mai 2018 contre 0,7 point de pourcentage un mois plus tôt.
Cette évolution est en ligne avec l'amélioration de l'offre de céréales, de tubercules et plantains dans les pays côtiers, notamment en Côte d'Ivoire et au Togo. Par ailleurs, une baisse sensible des prix des produits de la pêche a été observée au Sénégal en lien avec une forte augmentation des débarquements de produits halieutiques due à des conditions climatiques favorables. La baisse du rythme de progression du niveau général des prix est également liée à des effets de base observés en mai 2017 au Bénin, où un renchérissement des produits de la pêche, des tubercules et plantains ainsi que des fruits avait été enregistré en 2017.
 
Pathe TOURE


Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter