lejecom  Le journal de l’économie Malienne



Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Tourisme international : L’Omt note une embellie du secteur au cours des 9 premiers mois de l’année

Vendredi 30 Novembre 2018

Les derniers chiffres publiés par l’Organisation mondiale du tourisme (Omt) sur le tourisme mondial font apparaître une hausse interannuelle de 5 % des arrivées de touristes internationaux au cours des neuf premiers mois de l’année 2018.


Tourisme international : L’Omt note une embellie du secteur au cours des 9 premiers mois de l’année
Dans un communiqué reçu  au Journal de malienne(LEJECOM), l’Omt renseigne que toutes les régions du monde ont bénéficié, au cours des neuf premiers mois de l’année, d’une croissance vigoureuse du tourisme international, alimentée par la demande robuste en provenance des grands marchés émetteurs. C’est l’Asie-Pacifique qui a pris la tête de la croissance (+7 %), suivie de l’Europe et du Moyen-Orient (+6 % tous les deux), puis de l’Afrique (+5 %), les Amériques fermant la marche (+3 %).

Malgré une croissance relativement plus faible de juillet à septembre, l’Omt estime que les destinations à travers le monde ont reçu 1 milliard 83 millions d’arrivées internationales au cours de la période allant jusqu’à septembre, soit 56 millions de plus que pour la même période en 2017.

Les résultats 2018 à ce jour cadrent avec les prévisions de l’Omt tablant sur une croissance de +4 % à +5 % sur l’ensemble de l’année.

Les neuf premiers mois de l’année représentent en général les trois quarts environ du total des arrivées internationales annuelles, sachant qu’ils recouvrent la période de haute saison dans l’hémisphère Nord (juillet-août).

À quelques exceptions près, les données préliminaires sur les recettes du tourisme international confirment la tendance positive observée pour les arrivées, avec des résultats particulièrement solides dans les destinations d’Asie et d’Europe.

Dans le haut du tableau pour les recettes, le Royaume-Uni affiche une hausse de 12 % des recettes touristiques malgré une baisse des arrivées. En Australie, les recettes ont augmenté de 11 %. La France et l’Italie enregistrent respectivement une augmentation de 8 % et de 6 % des recettes, cadrant avec leur croissance des arrivées. Les recettes touristiques aux États-Unis d’Amérique, en Espagne et en Allemagne ont progressé de 3 %.

En Asie, la Chine affiche une hausse de 21 % des recettes touristiques, avec également dans le peloton de tête Macao (Chine) et le Japon, lesquels enregistrent respectivement 20 % et 19 % de croissance des recettes.

Les données préliminaires sur les dépenses touristiques au cours des neuf premiers mois de l’année 2018 reflètent l’augmentation de la demande en provenance des grands marchés émetteurs.

C’est la Fédération de Russie (+15 %) qui connaît la plus forte hausse des dépenses, poursuivant son net redressement après plusieurs années de repli. Le Royaume-Uni affiche 10 % de progression malgré la faiblesse de la livre sterling par rapport à l’euro et au dollar des États-Unis. Quant à la France, les dépenses touristiques grimpent de 10 % après plusieurs années de croissance plutôt stationnaire.

Les États-Unis d’Amérique, deuxième plus gros marché émetteur au monde, affichent une hausse de 7 % conforme aux résultats de ces dernières années. La Chine, premier marché émetteur, enregistre une légère baisse des dépenses au cours des six premiers mois 2018 sous l’effet de la dépréciation du yuan.
Adou FAYE


Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter