lejecom  Le journal de l’économie Malienne



Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Sécurité dans l’espace Uemoa : Le président de la Commission note un faible taux d’informatisation des postes de Police

Lundi 13 Septembre 2021

La sixième réunion ministérielle sur la sécurité dans l’espace Uemoa s’est déroulée le 10 septembre dernier à Abidjan. A cette occasion, le président de la Commission de l’Uemoa, Abdoulaye Diop a noté un faible d’informatisation des postes de Police.


Selon M. Diop, le projet de feuille de route qui  est proposé aux ministres pour validation prend en compte les domaines de coopération identifiés par l’Accord-cadre de coopération, à savoir, « toutes menaces à la sécurité susceptibles de compromettre la stabilité des institutions et la paix sociale ». Ainsi, il s'articule autour de plusieurs objectifs, à savoir : - renforcer le partage d'information et de renseignements ainsi que la lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée dans les zones transfrontalières ; - impliquer la population dans la prévention et la gestion des crises et des conflits ; et - développer des espaces frontaliers de paix et de sécurité.

Abdoulaye Diop a rappelé que ce nouveau référentiel, qui couvre la période 2021-2025, intègre l’appui à la gestion sécurisée des frontières, une des actions phares de la feuille de route de la Commission de l’Uemoa intitulée ʺCadre d’Actions Prioritairesʺ - « Cap 2025 ». En soumettant à votre appréciation le projet de rapport sur l’informatisation et l’interconnexion des postes de police dans l’espace Uemoa, la Commission de l’Uemoa donne suite à une des importantes mesures du Plan d’action pour la paix et la sécurité dans l’espace Uemoa du 5 juin 2016.

«En effet, le niveau d’informatisation des postes de police frontaliers demeure faible : sur un total de 308 postes de police frontaliers dans l’espace de l’Union, 42 seulement
sont équipés en système informatisé de contrôle automatique et instantané des flux migratoires, soit 13,6% », révèle le président de la Commission de l’Uemoa. Il a indiqué que l’adoption du rapport permettra à la Commission de l’Uemoa de prendre les mesures idoines pour aider au renforcement de la gestion sécurisée de nos frontières.

Il a félicité les ministres pour le niveau satisfaisant de mise en œuvre de la feuille de route de 2019, dans un contexte sécuritaire difficile, aggravé par la pandémie du Covid-19. Abdoulaye Diop affirme que  la coopération entre les services de sécurité des Etats membres s’est consolidée.
Adou FAYE














Inscription à la newsletter