lejecom  Le journal de l’économie Malienne

Publicité


Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » APPEL A CANDIDATURE Concours FANAF 2020 de meilleures startups dans le domaine des assurances La BCEAO organise, du 18 au 23 novembre 2019, la deuxième édition de la Semaine de l'inclusion financière dans l'UEMOA, autour du thème "La digitalisation au service de l'inclusion financière : enjeux pour le secteur financier et les Etats membres de Réunion du Comité de Politique Monétaire de la BCEAO à Dakar, le 04 Septembre  2019 La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com

SENEGAL : Une dette publique plus élevée que prévue selon le Fmi

Vendredi 14 Avril 2017

Selon Ali Mansoor,   la mission a «noté que la dette publique à fin décembre 2016 est plus élevée que prévue, en raison  notamment du dégonflement des soldes créditeurs des comptes de dépôt et des avances que le gouvernement apporte au groupe de la Poste depuis plusieurs années». Pour mieux contrôler la dette, le Fmi «encourage les autorités à prendre les mesures idoines pour renforcer la gestion de la Trésorerie et éviter que les entreprises publiques pèsent lourdement sur les finances publiques et sur l’économie». Les fonctionnaires du Fonds ont encore attirés l’attention des autorités sur leur engagement à privatiser la Sonacos et à réduire le nombre des agences publiques. « Pour atteindre les objectifs de croissance fixés dans le Pse, il serait plus efficient de consacrer les dépenses prioritairement à l’investissement public, y compris en capital humain, et à l’inclusion sociale», soutiennent Ali Mansoor et compagnie. 
  
 «Les performances macroéconomiques restent bonnes… » 
  
Auparavant, la mission a noté sa satisfaction pour les résultats économiques. Le Fmi a indiqué que les performances macroéconomiques restent bonnes en 2016 avec un taux de croissance au dessus de 6% pour la deuxième année de suite avec une inflation faible et un bon approvisionnement des marchés en produits céréaliers.  «La mise en place du programme ISPE reste globalement satisfaisante. Tous les critères quantitatifs et objectifs indicatifs du programme à fin décembre 2016 ont été atteints. L’amélioration des recettes fiscales conjuguées à la poursuite de la politique de contrôle  des dépenses de consommation publique a permis de contenir le déficit budgétaire dans la limite fixée par le programme», lit-on sur le communiqué final de la mission. 
Dans cette logique, estime que les perspectives sont positives pour 2017 avec un taux de croissance qui devrait encore se situer au dessus de 6%. «Ceci requiert la poursuite de la consolidation des marges de manœuvre  de l’Etat, le renforcement de la gestion des finances publiques et de la gouvernance, l’amélioration de l’environnement des affaires, la promotion des Pme et l’inclusion sociale», propose les spécialistes du Fmi. 
  
La croissance n’est pas suffisamment partagée 
Malgré une croissance en progression ces dernières années au Sénégal, Ali Mansoor voit qu’elle n’est pas suffisamment partagée ce qui fait qu’on ne peut dire si la pauvreté a vraiment baissé dans le pays. Le représentant résident du Fmi au Sénégal, Boileau Loko propose de ce fait de créer des emplois en développement le secteur privé qui doit participer à la croissance inclusive. 
lejecos


Nouveau commentaire :











Impact de la Conavirus sur les économies : La Bceao réfléchit à un plan pour sauver les pays de l’Uemoa d’une crise financière

19/03/2020 0 Commentaire

Journées annuelles du CLUB des dirigeants de banques et établissements de crédit d’Afrique : le Premier ministre malien incite les acteurs à s’organiser davantage afin de mieux répondre aux défis importants

18/02/2020 0 Commentaire

Institut monétaire africain : Les banques centrales invitées à donner leurs avis sur le statut et la structure

18/02/2020 0 Commentaire

Conférence sur les marchés des capitaux : Les acteurs explorent de nouvelles opportunités d’investissement

11/02/2020 0 Commentaire



Inscription à la newsletter