lejecom  Le journal de l’économie Malienne

Publicité


La BCEAO organise, du 18 au 23 novembre 2019, la deuxième édition de la Semaine de l'inclusion financière dans l'UEMOA, autour du thème "La digitalisation au service de l'inclusion financière : enjeux pour le secteur financier et les Etats membres de Réunion du Comité de Politique Monétaire de la BCEAO à Dakar, le 04 Septembre  2019 La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Résultat Obligations du Trésor du Burkina Faso : 25, 097930 milliards de FCFA dans les coffres

Mercredi 8 Août 2018

L’émission d’obligations assimilables du trésor par adjudication de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique du Burkina Faso, portant sur un montant de 50 milliards et sur des maturités différentes a enregistré un taux de couverture du montant mis en adjudication par les soumissions de 63,24 %, a annoncé l’agence régionale ouest africaine de planification de la dette UMOA Titres dans un communiqué.


Selon le compte rendu d’adjudications d’obligations du trésor   parcouru par le journal de l’économie malienne(LEJECOM), le trésor burkinabé a enregistré  dans ses livres la somme de  25,097930  milliards de FCFA dont 0 en Offre Non compétitives(ONC).
S’agissant  des obligations du trésor à 3 ans, le montant global des soumissions se chiffre 26791 millions de FCFA, dont 0 en ONC. En définitive, le trésor a retenu la somme de 20271 millions de FCFA, dont 0 en ONC. 18 participants ont eu à réaliser 25 soumissions.  Le prix marginal  et le prix moyen pondéré  d’une obligation s’élèvent respectivement à 960,00 FCFA  et : 9630,2969 FCFA.  Le  rendement moyen pondéré est de : 7,57%.  
Pour les obligations du trésor à 5 ans, cinq participants ont eu à réaliser six soumissions. Le montant global des soumissions s’élève à 4826,93 millions de FCFA, dont 0 en ONC. En définitive, le trésor a retenu la somme de 4826,93 millions de FCFA, dont 0 en ONC. Le prix marginal  et le prix moyen pondéré  d’une obligation s’élèvent respectivement à 9552,00 FCFA  et : 9693,5221FCFA.  Le  rendement moyen pondéré est de : 7,07%.  
Les investisseurs burkinabés ont montré un engouement en souscrivant à plus de 50% des obligations du trésor.

Oumar Nourou 
 


Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter