lejecom  Le journal de l’économie Malienne



Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Régulation des marchés en Afrique de l’Ouest : Vers un partenariat entre le Département en charge du commerce, l’Autorité régionale de la concurrence de la Cedeao et la Bad

Vendredi 4 Juin 2021

Sous la coordination du Département de Commerce, des Douanes et de la Libre Circulation des Personnes de la Commission de la Cedeao, l’Autorité Régionale de la Concurrence de la Cedeao (Arcc/Erca) a initié une réunion d’échanges par visioconférence avec la Banque Africaine de Développement (Bad). Selon la Cedeao, cette réunion virtuelle avec la Banque Africaine de Développement, la première du genre depuis la mise en place de l’Arcc, aura lieu le vendredi 4 Juin 2021.


La réunion du 04 juin 2021, explique la Cedeao, découle de la nécessité pour l’Arcc de mobiliser des ressources auprès des partenaires techniques et financiers internationaux et de promouvoir la collaboration/coopération entre elle et ses partenaires.

A l’en croire, elle a pour objectif d’informer la Bad du démarrage effectif des activités de l’Arcc et d’identifier ensemble les domaines de collaboration, ainsi que les pistes d’appuis techniques et financiers possibles à explorer.

L’institution note dans la foulée que cette concertation sera marquée par une cérémonie d’ouverture animée par le directeur exécutif p.i. de l’Arcc, la coordinatrice de l’Intégration Régionale de la Bad, puis le commissaire en charge du Commerce, des Douanes et de la Libre Circulation des Personnes de la Commission de la Cedeao.

Dans le même ordre d’idées, la Cedeao confie que les discussions seront par la suite axées sur les modalités de collaboration entre le Département de Commerce, des Douanes et de la Libre Circulation des Personnes, l’Arcc et la Bad, auxquelles prendront aussi part les experts respectifs des trois entités.
A l’issue des échanges, il est attendu que la Bad prenne mieux connaissance de l’Arcc et de ses activités, que les espaces et domaines de collaboration puissent être identifiés et que les prochaines étapes en vue de cette collaboration puissent être ébauchées, renseigne enfin l’institution.
Bassirou MBAYE














Inscription à la newsletter