lejecom  Le journal de l’économie Malienne



Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Récompense des meilleurs acteurs du marché financier régional : La Brvm célèbre l’excellence le 10 avril prochain

Mercredi 7 Avril 2021

La Bourse régionale des valeurs mobilières de l’Uemoa (Brvm) se dit heureuse de la tenue, le 10 avril prochain à Abijan (Côte d’Ivoire), de la deuxième édition des Brvm Awards pour la célébration de l’excellence sur le Marché financier régional (Mfr) de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa).


Image d'archive
Image d'archive
« Plus de 20 ans après sa création, il est apparu nécessaire pour la Brvm d’instituer un cadre de promotion de l’excellence sur le Mfr : -les Brvm Awards- », confie le directeur général de la Brvm. Dr Edoh Kssi Amenounvé rappelle que « Les Brvm Awards » visent à récompenser les acteurs du marché les plus méritants.

A l’en croire, ils s’adressent notamment aux sociétés cotées, aux émetteurs d’obligations (Etats, Institutions financières, Entreprises du secteur privé, etc.), aux intervenants agréés [Sociétés de Gestion et d’Intermédiation (SGI), Sociétés de Gestion des Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (SGO), Banques Teneurs de Comptes/Conservateurs (BTCC)], mais aussi aux investisseurs Institutionnels, aux Petites et Moyennes Entreprises (PME) et aux Médias.

« Tous ces acteurs contribuent indéniablement au développement, au rayonnement et à la notoriété de notre marché », témoigne Dr Amenounvé. Pour lui, la crise sanitaire sans précédent liée à la Covid-19, a fait ressortir l’importance de mettre la finance et ses différents outils au service de l’humain et de son environnement, en vue d’assurer à notre planète un meilleur avenir et une forte capacité de résilience aux différents chocs.

Ce changement de paradigme, dit-il, nécessite des investissements qui requièrent une forte mobilisation de ressources à long terme sur des marchés de capitaux qui doivent opérer des réformes majeures. En ce sens, poursuit-il, cette transformation souhaitée des marchés de capitaux ne saurait se faire sans l’apport décisif de la technologie, qui, de façon incontestable, marque l’ère contemporaine.

Pour la Brvm, souligne Dr Amenounvé, il s’agit donc de mettre l’innovation au service de l’épargne à long terme par le développement d’instruments de collecte innovants en vue d’orienter les ressources collectées vers des investissements productifs tout en intégrant dans ses activités les enjeux de durabilité.

C’est justement sous le thème de la Finance Durable que la Brvm a placé cette deuxième édition des Brvm Awards, informe le Dg de l’institution. Qui ajoute enfin que celle-ci entend ainsi au cours des prochaines années, s’impliquer davantage dans la promotion de nouveaux produits sur le marché financier régional (Green Bonds, Diaspora Bonds, Social bonds, etc.) et constituer la vitrine de la Finance Durable dans l’Uemoa.
Bassirou MBAYE
 
 
 














Inscription à la newsletter