lejecom  Le journal de l’économie Malienne


La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018.

Production industrielle dans l’Uemoa : Une augmentation de 1,8% enregistrée en avril 2019

Mardi 23 Juillet 2019

La production industrielle a connu une hausse en avril. C’est ce que renseigne la « Note mensuelle de conjoncture économique » de la Banque centrale des états de l’Afrique de l’ouest(Bceao).


Production industrielle dans l’Uemoa : Une augmentation de 1,8% enregistrée en avril 2019
«L'indice de la production industrielle, corrigé des variations saisonnières (CVS), a rompu avec sa tendance baissière, en augmentant de 1,8% en avril 2019, après un recul de 12,8% en mars et 1,4% en février. L'évolution de l'activité industrielle tient à la hausse notée au niveau de l'ensemble des compartiments (production manufacturière, production d’énergie et activités extractives) », lit-on dans le document reçu au Journal de l’économie malienne (Lejecom). 

 Selon la Bceao, le regain de dynamisme des activités manufacturières est attribuable essentiellement à la hausse de la production des produits alimentaires, du caoutchouc et matières plastiques, ainsi que des produits métallurgiques de base, renforcée par le redressement des produits chimiques et d'articles d'habillement. La baisse des produits pétroliers raffinés, des autres produits minéraux non métalliques et des ouvrages en métaux a tempéré la tendance. 

 «La hausse de la production des activités extractives est essentiellement imputable à celle de l'extraction du minerai d'uranium et de thorium au Niger (+40,7% contre -54,7% en mars 2019) et de la production du pétrole brute et gaz naturel en Côte d'Ivoire (+5,4% contre +3,4%). 

Cette tendance a été atténuée par la poursuite de la tendance baissière de la production d'or en Côte d'Ivoire (-24,7% contre +7,7), au Burkina (-10,1% contre -5,6%) et au Sénégal (-1,9% contre -9,0%) et des autres minerais en Côte d'Ivoire (-40,2% contre -54,4%), au Togo (-45,3% contre -34,3%) et au Sénégal (-35,8% contre +10,3%) »,  détaille la Bceao. 

L'accroissement de la production d'énergie est noté dans l'ensemble des pays de l'Union, à l'exception de la Guinée-Bissau, du Mali et du Sénégal où une baisse a été observée. Les hausses les plus importantes sont localisées au Niger, au Burkina et en Côte d'Ivoire. 
Adou FAYE
 
 


Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter