lejecom  Le journal de l’économie Malienne


L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018. Côte d’Ivoire : L'Agence UMOA-Titres porte à la connaissance des investisseurs de l’Union qu'en raison de la célébration de la fête de Tabaski, l’émission de Bons Assimilables du Trésor, initialement prévue le Mardi 21 août 2018 est reportée au Mercr La 13eme Conférence économique africaine 2018 se tiendra du 03 Décembre au 05 Décembre 2018 à Kigali, au Rwanda Le thème de la 13eme Conférence économique africaine 2018  porte sur : « Intégration régionale et continentale au service du développement de l'Afrique » La FANAF organise  du 17 au 19 septembre 2018 à Abidjan un séminaire sur le thème : "Pratiques de la digitalisation dans la commercialisation des produits d'assurance vie" Cours des Devises en FCFA  du vendredi 03 août 2018 : Euro = 655,957 Dollar US = 562,750 Yen Japonais =5,040   Livre Sterling =732,500   Franc Suisse = 565,500 Dollar Canadien = 431,250  Yuan Chinois =81,500

Pharmacie populaire du Mali : Les nouveaux entrepôts permettront de faire une économie d’environ 300 millions de FCFA par an

Mercredi 11 Juillet 2018

Selon les dirigeants de la Pharmacie populaire du Mali (PPM), les nouveaux entrepôts permettront de faire une économie d’environ 300 millions de FCFA par an. Ce projet novateur réduira considérablement les coûts d’emmagasinage.


Il ressort des informations recueillies auprès de l’administration de la PPM que l’entreprise pharmaceutique qui excède ses capacités de stockage (signe de sa bonne santé) loue des magasins de stockage du groupe Bolloré à un peu plus de 6,8 millions de FCFA par an et par magasins en hors taxe mais aussi d’autres magasins qui ne répondent pas forcement aux normes de conservation et de stockage.
Or, le médicament est un produit particulier qui exige certaines normes de bonnes pratiques de fabrication, de conservation et de stockage. Cependant, ces entrepôts qui sont en cours de construction intègrent par contre les normes nationales et internationales pouvant garantir aux médicaments d’être conservés dans de meilleures conditions. Ils seront dotés d’équipements de chaine de froid, de manutention, de palettes afin de garantir une bonne conservation des médicaments.
Sur ce point, l’on  précise qu’il y aura plus de 4000 palettes pour permettre de stocker les médicaments. L’édifice sera doté d’un système informatique permettant d’avoir la situation des stocks sur toute l’étendue du territoire, d’anticiper sur les besoins exprimés par les structures de santé et avoir une situation exacte des attentes formulées par la population.
Les entrepôts permettront donc de faire une économie d’environ 300 millions de FCFA par an et de consacrer cet argent à autre chose, selon l’administration de la Pharmacie populaire.
Pour le patron de la PPM, Dr Moussa Sanogo, la construction des entrepôts de son établissement est un vaste projet qui concerne les Régions de Mopti, Koulikoro, Kayes et le District de Bamako.
A presqu’une année de réalisation, Dr Moussa Sanogo a révélé que les travaux ont beaucoup avancé et seront bientôt à terme. Le responsable d’entreprise a précisé que les chantiers des entrepôts régionaux sont également en cours et seront bouclés d’ici décembre prochain. Il a aussi souligné que le projet va s’étendre sur toute l’étendue du territoire et fera en sorte que tous les Maliens puissent avoir des soins de qualité.
Mahamane Maïga









EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter