lejecom  Le journal de l’économie Malienne



Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Partenariat assainissement et eau : Création d’un Conseil de leadership mondial

Mardi 23 Février 2021

Aujourd'hui, le partenariat Assainissement et eau pour tous (Swa) a annoncé la formation d'un Conseil de leadership mondial (Glc), un groupe de haut niveau de dirigeants nommés de Swa qui plaidera pour l'eau, l'assainissement et l'hygiène universels d'ici 2030, date limite pour atteindre les objectifs de développement durable des Nations Unies.


«Les leaders mondiaux représentent un groupe géographiquement diversifié de politiciens, de cadres et de défenseurs estimés, dont Kevin Rudd, ancien premier ministre australien et actuel président de la Société asiatique ; Laura Chinchilla, ancienne présidente du Costa Rica ; Henrietta Fore, directrice générale de l'Unicef ; Alan Jope, Pdg d'Unilever ; et Kumi Naidoo, ancien secrétaire général d'Amnesty international et ancien directeur général de Greenpeace », renseigne un communiqué de presse.

Le Glc, ajoute la même source,  a été créé pour défendre et mobiliser un engagement politique plus large en faveur de la priorité accordée à l'eau, à l'assainissement et à l'hygiène, pour mettre en place de meilleures structures et institutions de gouvernance afin de réaliser les SDG6 d'ici 2030, et pour améliorer la visibilité de l'assainissement, de l'eau et de l'hygiène tant au niveau mondial que national.

Dans leurs nouvelles fonctions, précise-t-on, les dirigeants mondiaux s'appuieront sur leur expérience et leur réseau de contacts au sein des gouvernements, des entreprises, des agences des Nations unies et de la société civile pour faire campagne en faveur d'une approche multipartite dans le dialogue politique et d'un front uni pour relever les défis de la réalisation de l'objectif d'accès universel à l'eau et à l'assainissement d'ici 2030.

« Comme l'a montré la pandémie actuelle, l'accès à l'eau et à l'assainissement est absolument vital pour la santé publique et le développement mondial, comme il l'est aussi pour la réalisation d'autres objectifs de développement, tels qu'une action efficace contre le changement climatique et pour la réalisation des droits de l'homme en général », a déclaré Catarina de Albuquerque, Pdg de Swa.

« Je suis convaincu que nos dirigeants mondiaux joueront un rôle déterminant dans la promotion et la mobilisation d'un engagement politique plus large et plus élevé envers les principes directeurs et les objectifs du partenariat Swa. »


Créé en 2009, le Swa est un partenariat mondial, intergouvernemental et multipartite en pleine expansion, basé aux Nations unies, pour le secteur de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène, comprenant des gouvernements nationaux d'Afrique, d'Asie-Pacifique, des Amériques et d'Europe ; la société civile ; des partenaires de développement (y compris des banques régionales de développement, des agences des Nations unies et des institutions philanthropiques comme la Fondation Bill et Melinda Gates), des institutions de recherche et d'apprentissage, des organismes de réglementation et des services publics, ainsi que le secteur privé.
Adou FAYE














Inscription à la newsletter