lejecom  Le journal de l’économie Malienne



Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Oragroup : Le total bilan en progression de plus de 24% par rapport à 2020

Lundi 19 Avril 2021

À la suite du Conseil d’administration du groupe bancaire panafricain Oragroup qui s’est tenu le 6 avril 2021, au cours duquel les états financiers de la société ont été validés au titre de l’exercice clos au 31 décembre 2020, publiés selon la norme internationale IFRS, Oragroup annonce de bonnes performances, malgré un contexte difficile lié aux effets économiques de la pandémie de la Covid-19.


Oragroup affiche un total bilan de plus de 3 268,2 milliards de FCfa, soit une progression de 24% par rapport à l’année précédente. Selon un communiqué de presse, les dépôts de la clientèle de l’ensemble du réseau Orabank s’élèvent à 2 124 milliards de FCfa et les créances à la clientèle à 1 584,8 milliards de FCfa, soit des hausses respectives de 17 % et 16 %. Au total, le Groupe affiche un produit net bancaire de 155,4 milliards de FCfa et un résultat net consolidé à 9,4 milliards de FCfa.

Ces chiffres consacrent l’efficience opérationnelle du Groupe bancaire, présent dans 12 pays et comptant plus de 2 000 collaborateurs répartis dans 166 agences et points de vente

L’année 2020 a été notamment marquée par le lancement d’une multitude de nouveaux produits et services dans plusieurs de ses pays d’implantation (transfert d’argent avec Orange Money, Packages étudiant et exécutive, assurance automobile, carte visa KEAZ, WeCollect, solution E-Commerce, bancassurance « Prévoyance et Retraire complémentaire », Pack Pro...). Oragroup a par ailleurs procédé à plusieurs levées de fonds, notamment auprès de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (Badea) à hauteur de 30 millions d’euros et de la Banque d’investissement et de développement de la Cedeao (Bidc) de 50 millions d’euros.

L’année 2020 a par ailleurs été exceptionnelle pour l’activité Financements structurés, avec la signature de six mandats d’arrangement pour près de 200 milliards de FCfa: accompagnement d’un fonds d’investissement souverain, réalisation d’un port sec au Sénégal, financement d’un tronçon routier en Côte d’Ivoire, centrale thermique de Malicounda au Sénégal et financement auprès de la Senelec. En tant que co-chef de file avec la Boad, Oragroup a finalisé le closing financier de la centrale électrique de Kékéli au Togo.

Il convient enfin de noter qu’Orabank Burkina, Niger et Sénégal ont remporté le prix de la « Banque de l’année 2020 » à la dernière édition des The Banker Awards. Décernée par le média international de référence The Banker (_Groupe Financial Times_), cette prestigieuse distinction récompense l’excellence financière et managériale du groupe, ainsi que sa trajectoire de croissance accélérée.

« Cette intense activité démontre la force opérationnelle et commerciale de notre réseau bancaire Orabank, et ce malgré un contexte COVID difficile. Les équipes sont restées mobilisées et engagées, ce qui nous permet d’envisager 2021 avec optimisme dans une dynamique de relance économique globale au niveau du Groupe et de consolidation engagée en 2020 dans certaines de nos filiales pour les rendre plus performantes », explique Ferdinand Ngon Kemoum, directeur général d’Oragroup.
Adou FAYE


Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter