lejecom  Le journal de l’économie Malienne

Publicité


La BCEAO organise, du 18 au 23 novembre 2019, la deuxième édition de la Semaine de l'inclusion financière dans l'UEMOA, autour du thème "La digitalisation au service de l'inclusion financière : enjeux pour le secteur financier et les Etats membres de Réunion du Comité de Politique Monétaire de la BCEAO à Dakar, le 04 Septembre  2019 La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Marché CIMA: Un long fleuve pas tranquille agite l’absorption des 6 filiales africaines d’Allianz par l’assureur SUNU. EXCLUSIF

Mardi 22 Octobre 2019

À moins d’un an-de l’opération d’acquisition comme l’avait annoncé en exclusivité Confidentiel Afrique dans son édition du 11 novembre 2018-des 6 filiales africaines du géant assureur ALLIANZ dans 5 pays (d’ALLIANZ Burkina, d’ALLIANZ Mali, d’ALLIANZ Bénin, d’ALLIANZ Togo et d’ALLIANZ Centrafrique y compris Allianz Vie Burkina, la seule du bouquet) par SUNU Participations Holding, la tempête n’est pas loin dans le verre. Le groupe panafricain du franco-sénégalais Pathé DIONE vient d’essuyer un revers avec le refus catégorique de dilution des parts détenues par les actionnaires majoritaires burkinabè dans le capital de SUNU Vie, laquelle a été rebaptisée Raynal. Le pré-Conseil du groupe SUNU ouvert ce lundi à Dakar intervient dans un contexte particulier. Exclusif


Marché CIMA: Un long fleuve pas tranquille agite l’absorption des 6 filiales africaines d’Allianz par l’assureur SUNU. EXCLUSIF
L’un des derniers Mohicans de l’assurance panafricaine, le franco-sénégalais Pathé DIONE, s’efforce à bien tenir sur ses béquilles. En dépit du flou qui entoure le montant de la transaction de rachat (on parle de 60 milliards FCFA) des 5 filiales africaines d’ALLIANZ, en bonus de la branche vie au Burkina ( ce qui fait 6 filiales au total dans 5 pays), le groupe panafricain SUNU s’agrippe sur cette opération d’acquisition qui s’apparente à une poule aux œufs d’or. L’information d’acquisition révélée en primeur par Confidentiel Afrique le 11 novembre 2018, révèle petit à petit ses secrets. La finalisation de cet accord de cession des six filiales d’ALLIANZ Africa dans cinq pays (Mali, Togo, Bénin, Burkina et Centrafrique) à SUNU Participations Holding a été soumise à plusieurs étapes procédurières avant d’être actée par les autorités de la CIMA.

Alors que s’ouvre ce lundi 21 octobre le Pré-Conseil du Groupe SUNU, Confidentiel Afrique apprend de sources autorisées, que les actionnaires burkinabé majoritaires locaux de SUNU Vie Burkina (55% du capital contre 45% des parts détenues par le groupe SUNU) ont décidé de ne pas aller dans le sens de la fusion. Ils ont pris l’option de non dilution de leurs parts et ont préféré gardé le joyau en quittant la l’enseigne SUNU pour devenir Raynal Burkina. Selon nos informations, des négociations avaient été engagées par les deux parties, mais se sont révélées infructueuses.

 Pilule au travers  

 Un gros gâchis soupire un professionnel du marché burkinabé qui confirme que le schéma de Pathé DIONE était de faire de SUNU Vie et SUNU IARD avec sa nouvelle filiale ALLIANZ Burkina le leader du marché au Burkina. Un espoir qui s’effondre avec l’entêtement des actionnaires majoritaires burkinabés qui n’ont pas voulu danser la musique de Pathé DIONE. Raynal Burkina est désormais la nouvelle enseigne et garde le Directeur Général de SUNU Vie Burkina, M. QUENUM. Des sources autorisées parvenues à Confidentiel Afrique renseignent que l’acquisition de ALLIANZ Mali par SUNU n’a pas été de tout repos. À Bamako, les actionnaires minoritaires maliens d’ALLIANZ Mali avaient dit niet à la fusion. Finalement, l’affaire avait atterri devant la juridiction compétente commerciale de Bamako. Le verdict avait tourné après plusieurs étapes en faveur des dirigeants d’ALLIANZ Mali. Un contentieux qui avait agité les eaux sous le deal ALLIANZ-SUNU.

Dans la même foulée, Confidentiel Afrique bien introduit dans le milieu financier, peut révéler, que cette opération de rachat a emporté certains Directeurs généraux des filiales d’ALLIANZ, soit poussés à la sortie ou partis de leur propre gré, du fait de leur désaccord de cession. Une petite tempête vite passée et maîtrisée par les dirigeants du Groupe SUNU. Ce Pré-Conseil du groupe panafricain d’assurance ouvert ce lundi 21 octobre à Dakar (capitale du Sénégal) et qui réunit les Directeurs généraux des filiales du groupe, devra se pencher entre autres du Rebranding de SUNU après l’absorption des filiales d’ALLIANZ citées plus haut et du nouveau redéploiement stratégique interne.
 ConfidentielAfrique


Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter