lejecom  Le journal de l’économie Malienne



Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Lutte contre les abus sexuels sur les enfants : Facebook et ses partenaires en Afrique francophone prennent position

Jeudi 17 Juin 2021

Dans le cadre de la commémoration de la Journée mondiale de l’enfant africain, Facebook s'est associé à des organisations de défense des droits humains dans les pays d'Afrique francophone, notamment au Cameroun, au Burkina Faso, au Tchad, au Mali, et la Commission de protection des données Personnelles (Cdp) du Sénégal, pour le lancement d'une campagne d’intérêt public sur les abus sexuels sur les enfants. «Le message clé de cette campagne est le suivant : Signalez-le. Ne le partagez pas », renseigne un communiqué de presse.


La campagne vise à prévenir la diffusion en ligne de contenus liés à des abus sexuels sur les enfants et à éduquer le public sur la manière dont il peut signaler ce type de contenu sur les applications de la famille Facebook. Elle sensibilise également aux raisons pour lesquelles le fait de partager ou de re partager ce type de contenu, même dans un contexte de condamnation, ne fait que nuire aux enfants concernés.

«Cette campagne fait suite à un récent rapport de recherche publié par Facebook en consultation avec les principaux experts en matière d'exploitation des enfants, notamment le National Center for missing and exploited children (Ncmec). Le rapport estime que plus de 75 % des personnes qui partagent du matériel pédopornographique n'avaient pas l'intention de nuire à un enfant, mais ont posté le matériel pour d'autres raisons, comme l'indignation ou l'humour », ajoute la même source.

«Nous avons une politique de tolérance zéro vis-à-vis des images et vidéos relatives à l’exploitation des enfants et nous continuons à déployer des ressources humaines et des technologies de sécurité de pointe pour donner la priorité à ces signalements et y répondre rapidement », a déclaré Balkissa Idé Siddo, responsable des affaires publiques Afrique subsaharienne francophone et Cameroun chez Facebook.

Pour Adama Sow, chargé de la protection des enfants en ligne à la Cdp du Sénégal «le thème sur le partage retenu est très pertinent, la divulgation des données personnelles par les mineurs étant l’une l’une principale saisine de nos services juridiques ».

Adou Faye














Inscription à la newsletter