lejecom  Le journal de l’économie Malienne


La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018.

Le Mali va lever 520 milliards FCFA sur le marché financier en 2019

Mardi 19 Février 2019

Le ministre de l’Economie et des Finances, Dr. Boubou Cissé, a présidé ce mardi à Bamako la cérémonie de lancement du calendrier d’émissions de titres publics au titre de l’année 2019 au cours d’un déjeuner. Etaient présents, le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, le ministre de l’Energie et de l’Eau le Directeur National du Trésor et de la Comptabilité publique (DNTCP), le Directeur de l’Agence UMOA-Titres, le Directeur National de la BCEAO pour le Mali, du Représentant résident du FMI ; de Madame la Présidente de l’APBEF etc….


 Selon le Directeur national du Trésor public,  Sidi Al Moctar Oumar, cette cérémonie de lancement du calendrier d’émission de Titres publics est d’une importance capitale, car, dit-il,  le marché financier régional devient de plus en plus une source de financement incontournable pour les pays de l’Union.

Et Sidi Al Moctar Oumar de rappeler qu’en 2018, le Mali a mobilisé 548, 98 milliards FCFA  dont 392, 73 en adjudication, 106, 3 milliards par Appel Public à Epargne et 49, 95 milliards à travers le Sukuk.

C’est pourquoi, le patron du Trésor public a tenu à remercier l’ensemble des investisseurs pour leur participation aux émissions de titres publics du Mali. Poursuivant, il indique  que la cérémonie de lancement du calendrier d’émissions de titres publics au titre de l’année 2019  est symbolique. « C’est un appel à l’endroit de tous les investisseurs en vue de leur participation au développement du pays ».

Quant à Siaka Samaké, chef de division à la Direction du trésor et de la comptabilité publique  , il indique que ce montant sera mobilisé à travers 19 émissions de titres publics dont 6 en Bons du Trésor pour un montant de 135 milliards de FCFA  et 13 en Obligations du Trésor pour un montant global de de 385 milliards de FCFA.  Il est ainsi prévu une émission tous les 15 jours, les mercredis avec un montant nominal compris entre 15 et 25 milliards de FCFA, une obligation émise par Appel Public à l’Epargne d’une maturité de 10 ans  et deux adjudications ciblées à l’endroit des spécialistes en Valeur du Trésor.

Cette manne financière sera destinée selon Siaka Samaké , au désenclavement extérieur du pays par la construction et le bitumage de la bretelle Katelé –Kadiolo-Zegoua et l’Aménagement de 10 kilometres de voieries ; la construction de la sectionYAnfolila-Kalana-frontiére de Guinée ; la construction et le Bitumage de la route de Kolondieba-Zantiebougou-Frontiére de la Côte d’Ivoire et la réhabilitation de la route Bamako-Kayes –Kidira.

Au désenclavement intérieur du pays en 2X2voies  du 3eme pont à la route nationale N°6 ; construction d’un échangeur et réhabilitation de la section Tour d’Afrique ; Route Kayes –Kéniéba ; 2eme Pont de Kayes ; Voies ceinture Ouestà Koulikoro ; Tronçon Gouma-Coura- Toumbouctou.

Aussi , elle servira au développement socioéconomique par le Programme de construction de 50000 logements sociaux ; l’Entretien et l’Aménagement des Infrastructures et Vulgarisation de l’Office du Niger ; Programme de développement de l’irrigation, Etude et Aménagement  du Barrage de Taoussa ;Construction et Equipement des hôpitaux et Contrats Plan Etats –Régions .
 
Mahamane Maïga


Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter