lejecom  Le journal de l’économie Malienne


UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018. Côte d’Ivoire : L'Agence UMOA-Titres porte à la connaissance des investisseurs de l’Union qu'en raison de la célébration de la fête de Tabaski, l’émission de Bons Assimilables du Trésor, initialement prévue le Mardi 21 août 2018 est reportée au Mercr Le thème de la 13eme Conférence économique africaine 2018  porte sur : « Intégration régionale et continentale au service du développement de l'Afrique » La 13eme Conférence économique africaine 2018 se tiendra du 03 Décembre au 05 Décembre 2018 à Kigali, au Rwanda La FANAF organise  du 17 au 19 septembre 2018 à Abidjan un séminaire sur le thème : "Pratiques de la digitalisation dans la commercialisation des produits d'assurance vie" Cours des Devises en FCFA  du vendredi 03 août 2018 : Euro = 655,957 Dollar US = 562,750 Yen Japonais =5,040   Livre Sterling =732,500   Franc Suisse = 565,500 Dollar Canadien = 431,250  Yuan Chinois =81,500

Inclusion financière : Le gouverneur de la BCEAO souligne le développement remarquable de l'inclusion financière au cours de la dernière décennie

Mercredi 28 Novembre 2018


Un Forum de haut niveau consacré à la thématique : «Innovations et technologies au service de l'inclusion financière», s’est tenu à Dakar ce mardi. A cette occasion, le gouverneur de la BCEAO, Tiemoko Meyliet Koné a fait savoir que le développement remarquable de l'inclusion financière au cours de la dernière décennie ne peut être dissocié de l'expansion des innovations technologiques dans le monde.


Tiemoko Meyliet Koné , Gouverneur de la BCEAO
Tiemoko Meyliet Koné , Gouverneur de la BCEAO
Par essence, souligne-t-il, les innovations technologiques induisent des changements et révolutionnent toutes les approches et modèles d'affaires en vigueur. Elles modifient même notre perception de l'inclusion financière, nous obligeant ainsi à une politique proactive.
 
C'est pourquoi, ajoute le gouverneur de la BCEAO, l'inclusion financière doit être comprise comme «l'ensemble des réformes conduites, aux plans réglementaires, stratégiques, des infrastructures et du marché, pour tirer davantage profit des innovations, en vue de promouvoir l'accès des populations aux services financiers dans des conditions qui garantissent un bénéfice certain pour toutes les parties prenantes, principalement pour les populations vulnérables».
 
«Le développement accéléré des produits de la finance digitale, favorisé par la révolution numérique intervenue au cours des dernières années, a généré des retombées significatives dans les pays en développement tout en consolidant la dynamique  d'inclusion financière», note Tiemoko Meyliet Koné.
 
Selon toujours le gouverneur de la BCEAO, les innovations, et en particulier l'adoption de la téléphonie mobile et des smartphones, ont facilité l’élargissement de l’accès aux services financiers aux entreprises et aux populations jusque-là difficiles à atteindre. En effet, dit-il, les bénéfices sont également perceptibles en termes de célérité et de sécurité des transactions, de réduction des coûts des services, d'émergence de nouveaux modèles d'affaires.
 
«Selon le rapport triennal Global Findex de 2017, la proportion de détenteurs d’un compte qui ont envoyé ou reçu des paiements par voie électronique est passée de 67% en 2014 à 76% en 2017 dans le monde et de 57% à 70% dans les pays en développement», poursuit-il.
 
D’ailleurs, la GSMA, l'association mondiale des opérateurs de téléphonie mobile estime, pour sa part, à un milliard de dollars des Etats-Unis, la valeur moyenne quotidienne des transactions via la téléphonie mobile.

«L'impact des innovations va au-delà de la transformation des usages en matière de services financiers. Elles décloisonnent toutes les frontières réelles, offrant ainsi au monde des espaces d'expression virtuelles et sans limite.  Grâce à la créativité des acteurs, ce potentiel est loin d'être restreint, la téléphonie mobile n'étant pas le seul cas d'usage des innovations favorables à l'inclusion financière», indique Tiemoko Meyliet Koné.
 
Toujours dans la même dynamique, le gouverneur note que la Banque Centrale accorde une attention toute particulière aux répercussions que pourraient avoir toutes ces innovations sur l'exercice de sa mission fondamentale de garant de la stabilité financière et de protection des déposants.
 
«A ce titre, elle exerce une veille stratégique soutenue sur les modifications de notre environnement. Nous devons en effet veiller à ce que nos politiques et nos  actions exploitent pleinement le potentiel des technologies financières, en supprimant les obstacles qui y sont associés, tout en maintenant des niveaux de risque acceptables pour préserver la confiance en notre système financiers», souligne-t-il. Et d’ajouter : «Pour ma part, je ne doute nullement que vos réflexions, à travers les différents panels, permettront d'identifier de nouvelles pistes de progrès pour une exploitation optimale des innovations technologiques, sans préjudice pour la stabilité financière et la protection des populations de notre Union».
 
 
Pathé TOURE
 


Nouveau commentaire :









EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24






Inscription à la newsletter