lejecom  Le journal de l’économie Malienne


Réunion du Comité de Politique Monétaire de la BCEAO à Dakar, le 04 Septembre  2019 La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure.

Forum Invest In Mali 2017 : Des opportunités pour développer l’agro-business, selon le Dga de la BIM-SA

Lundi 11 Décembre 2017

Sans vouloir faire prédominer le thème : « l’agriculture » sur les autres retenus lors du Forum Invest In Mali 2017, le Directeur général adjoint de la BIM-SA, Dioukhamady Keïta, a suscité l’intérêt de sa banque dans la promotion de l’agro-business. Pour lui, cette rencontre doit créer les conditions propices pour « faire le pari du Mali ».


Dioukhamady Keïta, Directeur général adjoint de la BIM-SA
Dioukhamady Keïta, Directeur général adjoint de la BIM-SA
Exprimant ses impressions sur  l’opportunité d’organiser ce premier forum international sur les investissements au Mali, le Dga de la BIM-SA  s’est dit comblé. « C’est un pari à plus d’un titre pour qui connait ce que l’on a comme problème d’insécurité », a-t-il dit. Avant d’ajouter qu’une économie ne peut se développer sans l’accompagnement des autorités. Lesquelles doivent créer les conditions propices aux investissements.
Aussi, il a salué la tenue d’un tel forum visant à faire  un état des lieux riche et pointu des principaux enjeux économiques du Mali,  à travers des  workshops concrets, axés autour des secteurs et filières prioritaires – agriculture, élevage, infrastructures, énergie. Toutes choses qui permettront aux investisseurs, dirigeants de PME et hommes d’affaires de créer des synergies.
Pour sa part, Dioukhamady Keïta a souligné l’intérêt de sa banque qui ne cesse d’investir dans l’agrobusiness depuis quelque temps au Mali. En témoignent   les actions initiées dans le cadre de la promotion de l’agro-pastoral.
Selon lui, aujourd’hui le Mali a  besoin des investisseurs privés pour accompagner le développement de nouvelles filières porteuses.  Et ce forum constitue le cadre idéal pour nouer des partenariats avec  les potentiels investisseurs présents  et  à parier sur la destination Mali.
Il reste convaincu que les rencontres d’affaires entre les acteurs clés de notre économie avec les partenaires régionaux et internationaux sont l’occasion de mieux appréhender et profiter des énormes opportunités d’affaires qui se feront jour dans le cadre d’un partenariat mutuellement profitable.
Mahamane Maïga 


Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter