lejecom  Le journal de l’économie Malienne


Réunion du Comité de Politique Monétaire de la BCEAO à Dakar, le 04 Septembre  2019 La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure.

Forum Invest In Mali 2017 : « Coup d’essai, coup de maître : près de 1000 participants à Bamako pour faire le pari du Mali», selon les organisateurs

Mardi 12 Décembre 2017

Selon un communiqué de presse, le Forum investi In Mali 2017, « le rendez-vous international de l’investissement et de l’émergence du Mali » a gagné en mobilisation. Pour les organisateurs le coup d’essai se révèle être un coup de maître avec près de 1000 participants à Bamako pour faire le pari du Mali.


Le Mali a accueilli les 7 et 8 décembre 2017, près de 1000 entrepreneurs, chefs d’entreprises, industriels, PME, investisseurs maliens, internationaux et de la sous-région. Plusieurs panels riches et ateliers, rencontres B2B et B2G ont alimenté les échanges pendant ces deux jours de rendez-vous d’affaires.
 
« Un forum de solutions » selon le président Ibrahim Boubacar Keita
 
Le coup d’essai s’est transformé en un coup de maître, c’est le moins que l’on puisse dire. La première édition du forum Invest in Mali a déjoué les pronostics les plus optimistes en réussissant pour la première fois à Bamako, à rassembler le gotha économique et financier malien, sous régional et international.
 
C’est Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, Président de la République du Mali, Chef de l’Etat, qui a ouvert le forum, en affichant la volonté forte du gouvernement malien à accueillir les investisseurs pour « ensemble faire le pari du Mali ». « Nous venons de loin, nous irons loin », poursuivit le Président. Il insista longuement sur l’importance stratégique des investissements dans la réalisation des ambitions d’émergence à moyen terme du Mali et affirma d’emblée l’esprit du forum Invest in Mali, un « forum de solutions ». Avant lui, Monsieur Konimba Sidibé, Ministre de la Promotion des Investissements et du Secteur Privé et à sa suite, Monsieur Moussa Ismaïla Touré, Directeur Général de l’Agence pour la Promotion des Investissements au Mali ont tour à tour rappelé les efforts du gouvernement pour assainir le cadre d’investissements du Mali, l’urgence de la diversification de l’économie malienne et d’une synergie des forces audacieuses pour « développer un tissu de PME-PMI dense ».
Se réjouissant du bilan de l’événement, Moussa Touré, Directeur Général de l’Agence Pour la Promotion des Investissements au Mali avance : « Invest in Mali n’est que le début d’une nouvelle dynamique ; nous allons réfléchir d’ici la prochaine édition à des événements intermédiaires Invest in Bamako, Invest in Gao, Invest in Kayes, etc. Le Mali doit redevenir un pays qui démocratise l’investissement. C’est ça le pari du Mali ! ».
Mahamane Maïga 


Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter