lejecom  Le journal de l’économie Malienne



Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Financement du projet Pafeem : La Banque mondiale et le Mali signent un accord de 60 millions de dollars

Mardi 20 Avril 2021

Le Mali a reçu le soutien de la Banque mondiale dans le cadre du financement du Projet de promotion de l’accès au financement, à l’entreprenariat et à l’emploi (Pafeem). La signature de l’accord de financement s’est déroulé ce 20 avril à Bamako.


Selon Soukeyna Kane, directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Mali, le Pafeem, d’un montant de 60 millions de dollars américains, dont 30 millions en don et 30 millions en crédit, a pour objectif de soutenir les efforts du gouvernement face aux défis de l’inclusion financière, du financement des micro, petites et moyennes entreprises et de la création d’activités génératrices de revenus, particulièrement au bénéfice des jeunes et des femmes.

Elle affirme que le Pafeem adhère à la stratégie de développement économique durable qui inclut la
promotion du « développement inclusif et de la transformation économique » et appuie les efforts nationaux pour l’emploi.

En outre, ajoute-t-elle, le projet s’inscrit dans le cadre de la politique de la région Afrique de l’Ouest et du Centre de la Banque mondiale visant à renforcer le capital humain, l’autonomisation des femmes, l’accélération de la transformation numérique et l’intégration régionale.

« Le Pafeem vise la promotion de l’accès au financement, l’entrepreneuriat et l’emploi pour les segments vulnérables au Mali. Il garantira un prêt ou une ligne de crédit à 1 000 micros, petites et moyennes entreprises et 15 000 personnes pourront bénéficier d’opportunités génératrices de revenus, notamment les femmes. De plus, il soutiendra la numérisation de certains services de paiement gouvernementaux afin d’augmenter le nombre de personnes détenant un compte de transaction, évalué actuellement à moins de 20% au Mali contre une moyenne de 43% en Afrique subsaharienne », explique la directrice des opérations de la Banque mondiale.

Par ailleurs, à travers ses composantes, souligne Soukeyna Kane, le Pafeem s’aligne sur les initiatives entreprises par le Gouvernement du Mali et ses partenaires techniques et financiers dans le cadre de la relance économique et de la reprise du secteur privé après les chocs du Covid-19 notamment avec la numérisation des paiements sociaux et la mise à disposition d’un fonds de soutien aux entreprises.
Adou FAYE














Inscription à la newsletter