lejecom  Le journal de l’économie Malienne



Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Développement de la finance durable : LuxSE et la Brvm signent un protocole d’accord

Jeudi 15 Septembre 2022

Dans le cadre d’une visite officielle qu’elle effectue au Luxembourg, la Bourse régionale des valeurs mobilières ( Brvm) a signé un protocole d’accord (MoU) avec la Bourse de Luxembourg (LuxSE). Selon un communiqué de presse, ce protocole d'accord, qui met essentiellement l'accent sur la finance durable, marque la première étape officielle de ce que l'on espère être une longue coopération visant à renforcer la finance durable dans la zone Uemoa.


« La finance durable représente une opportunité de financement pour les pays émergents car ils ont la possibilité d'attirer un nouveau type d'investisseurs, qui autrement n'auraient pas été intéressés par leurs émissions obligataires. C'est pourquoi, je me réjouis de la signature de ce protocole d'accord avec la Bourse de Luxembourg pour le développement de la finance durable au sein de l'Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine », a déclaré Edoh Kossi Amenounve, Directeur général de la Brvm.

Coopérant  à travers les continents la Brvm est l'une des pierres angulaires du financement des économies des pays de l'Union économique et monétaire ouest-africaine, qui œuvre pour une plus grande intégration entre le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

 Elle est commune à ces huit pays. La Bourse de Luxembourg (LuxSE) est la première place de cotation pour les titres de créance internationaux et un pionnier de la finance durable. Elle a créé la Luxembourg Green Exchange (LGX) en 2016, la première plateforme mondiale de finance durable, qui compte actuellement plus de 1 400 obligations durables.
 
Par le biais de ce protocole d'accord, les deux bourses s'engagent à explorer la création d'un marché obligataire dédié aux obligations vertes, sociales, durables et liées à la durabilité à la Brvm, et à analyser les opportunités de double cotation de titres durables. Par ailleurs, les deux institutions s'engagent à collaborer sur des programmes de formation à la finance durable dans le cadre de la Brvm Academy. « Le renforcement de la coopération avec nos homologues africains constitue une priorité clé pour notre Bourse cette année. Nous sommes heureux de nous associer à la Brvm et de travailler ensemble pour aider la Brvm à établir un marché d'obligations durables et à permettre aux investisseurs internationaux d'identifier plus facilement les opportunités d'investissement qui financent le développement durable en Afrique de l'Ouest. Alors que l'Europe est aux commandes de la finance durable, l'Afrique ne représente qu'une fraction des émissions mondiales d'obligations vertes. Cela doit changer car des capitaux durables sont nécessaires pour financer le développement durable dans la région », a commenté Julie Becker, Directeur général de LuxSE.

En 2019, renseigne la même source, la Brvm a annoncé le lancement de la Brvm Academy pour former les professionnels de la finance et le grand public de l'Uemoa aux théories clés des marchés de capitaux et des bourses. De même, en mai 2020, LuxSE a lancé la LGX Academy, qui permet aux participants de mieux comprendre les fondamentaux de la finance durable ainsi que les réglementations et les acteurs clés qui façonnent l'industrie. Reflétant leur forte volonté de combler le déficit de connaissances qui entrave l'accélération de la finance durable, les deux institutions vont désormais s'associer pour développer des modules de formation en finance durable dans le cadre de la Brvm Academy.
Adou FAYE














Inscription à la newsletter