lejecom  Le journal de l’économie Malienne

Publicité


Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Crise au Sahel : Les chiffres de l’horreur

Samedi 11 Janvier 2020

Action contre la faim (Acf), le Conseil norvégien pour les réfugiés (Nrc) et Oxfam, des organisations internationales qui interviennent dans le Sahel, ont publié des chiffres sur le conflit dans la région en s’appuyant sur des sources sécuritaires onusiennes notamment.


Selon ces organisations, le nombre de victimes d’attaques de groupes armés a été multiplié par cinq en trois ans au Burkina Faso, au Mali et au Niger.

«Plus de 4.000 décès dus à cette violence ont été signalés en 2019 dans ces 3 pays, contre 770 décès en 2016 selon les Nations unies.

Au Mali, les opérations militaires ont poussé 80.000 personnes à se déplacer en 2019 selon le Nrc . En 2019, plus d’un million de personnes – deux fois plus que l’an dernier – ont été déplacées à l’intérieur des frontières des cinq pays du Sahel d’après l’ONU.
 
Selon les résultats consolidés des analyses du Cadre Harmonisé conduites dans les 16 pays du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest, plus le Cameroun, près de 10.8 millions de personnes sont en phase de crise alimentaire à pire (Ph3-5) sur la période d’Octobre à Décembre 2019 (4.2 millions Ph3-5 sur les pays du G5 Sahel, soit 5% de la situation en situation de crise ou pire) », renseigne le document. Selon les projections pour la prochaine période de soudure (Juin à Août 2020), ce chiffre pourrait atteindre 15.5 millions (pour les pays du G5 Sahel, 6.6 millions, soit 8% de la population).

Selon le communiqué, l’aide humanitaire française dans les pays du G5 Sahel ne représentait que 2,3% de l’aide humanitaire française dans le monde en 2017.

« L’aide humanitaire française dans les pays du G5 Sahel ne représentait que 0,6% de l’APD française dans ces mêmes pays en 2017 indique le Creditor Reporting System de l’OCDE.

Seulement la moitié du plan de réponse humanitaire des Nations Unies au Mali a été financé en 2019 : la France n’a contribué que 1,5% des fonds alors que l’Allemagne a contribué à hauteur de 9,5% selon le Financial Tracking Service », détaille le document.
Adou FAYE











Impact de la Conavirus sur les économies : La Bceao réfléchit à un plan pour sauver les pays de l’Uemoa d’une crise financière

19/03/2020 0 Commentaire

Journées annuelles du CLUB des dirigeants de banques et établissements de crédit d’Afrique : le Premier ministre malien incite les acteurs à s’organiser davantage afin de mieux répondre aux défis importants

18/02/2020 0 Commentaire

Institut monétaire africain : Les banques centrales invitées à donner leurs avis sur le statut et la structure

18/02/2020 0 Commentaire

Conférence sur les marchés des capitaux : Les acteurs explorent de nouvelles opportunités d’investissement

11/02/2020 0 Commentaire



Inscription à la newsletter