lejecom  Le journal de l’économie Malienne


La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018.

Coris Bank International : Un total bilan de 1077 milliards de FCFA au 30 Juin 2018

Mardi 9 Octobre 2018

La mega banque burkinabé Coris Bank International(CBI) affiche un total bilan de 1077 milliards de FCFA en progression de 5,6% % annoncent les dirigeants de la banque basée à Ouagadougou.


Commentant les résultats, les dirigeants de la compagnie ont fait remarquer que  le premier semestre 2018 aura été marqué par un contexte sécuritaire difficile. Sur le plan réglementaire, il consacre l’entrée en vigueur du Plan Comptable Bancaire Révisé et des recommandations de Bâle II et Bâle III.
Dans cet environnement changeant, Coris Bank International, avec un maillage du territoire national, a poursuivi sa dynamique de conquête en renforçant ses parts de marchés.
 Ainsi  au 30 juin 2018, CBI SA reste très active dans les activités de  collecte de dépôts et de financement de la clientèle, avec des encours d’emplois et de ressources clientèle en progression respective de 14,9% et 21,1%.
Le Produit net Bancaire évolue de 13,4% pour atteindre 25,780 milliards à fin juin  2018 , porté  par les marges obtenues sur les activités de la clientèle et de trésorerie et par les commissions engrangées sur les produits et services offerts.
A un niveau maitrisé de 86,6% des projections budgétaires du semestre les frais généraux enregistrent une  hausse de 25,9% par rapport à fin juin 2017, pour soutenir l’évolution de l’activité et la mise en œuvre de nouveaux projets.
Après un coût de risque de 4,5% et un résultat avant impôt qui s’accroit de 7,8 % par rapport à fin juin 2017, le résultat net ressort à 11 198 millions, en progression de 11,2% comparativement à fin juin 2017.
Un deuxième semestre 2018 qui augure de bonnes perspectives
Au terme du premier semestre, CBI SA affiche une progression de 5,6% de son total bilan qui ‘établit à 1077 milliards de FCFA au 30 juin 2018, avec une contribution de de 6,7 % soit 72,5 milliards de ses succursales du Benin et du Sénégal.
Cette bonne tendance devrait se maintenir au cours des deux prochains trimestres de l’exercice 2018, tant en termes de perspectives d’activités que de résultats.
Adou Faye
 


Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter