lejecom  Le journal de l’économie Malienne

Publicité


Réunion du Comité de Politique Monétaire de la BCEAO à Dakar, le 04 Septembre  2019 La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure.

Coris Bank International : Un résultat net de 13,8 milliards au 1er semestre

Lundi 7 Octobre 2019


Coris Bank international (Cbi) renforce sa part de marché par rapport à 2018.Elle affiche un résultat net de 13,8 milliards de FCFA au 1er semestre 2019, ont annoncé les dirigeants de la banque basée à Ouagadougou dans un document consulté par le journal de l’économie malienne (Lejecom).


Selon les données du Fonds monétaire internationale publiées en juillet 2019, la croissance mondiale est attendue à 3,2% en 2019 dans un contexte de guerre commerciale entre les Etats Unis et la Chine. Elle devrait s’établir à 1,9% dans les pays avancés et à 4,1% dans les pays émergents et en développement en 2019.

Au plan national, dans un contexte sécuritaire difficile, le taux de croissance ressortirait à 6,1% en 2019 après avoir atteint 6,6% en 2018 et serait-en deçà la moyenne de l’Umoa qui est projetée à 6,6%.
«Malgré cet environnement incertain et évolutif, CBI SA renforce sa part de marché qui part de 19,6% à 20,5% entre les mois de Décembre 2018 et Juin 2019. Cette bonne dynamique est portée par la poursuite du déploiement de la stratégie déclinée dans le plan stratégique quinquennal 2018-2022 », lit-on dans un document reçu au Journal de l’économie malienne.

Selon le document, au 30 juin 2019, les indicateurs financiers de la banque enregistrent une bonne évolution comparativement à fin2018 et s’inscrivent dans les prévisions  budgétaires.

Ainsi, le Produit net bancaire(Pnb) a progressé de 16,3% par rapport au 30 juin 2018 , porté par la croissance de l’activité et la bonne tenue des marges de l’intermédiation et de commission perçues sur les produits et services.

Les charges générales d’exploitation ont augmenté  de 19,2%  sur la période considérée du fait de l’évolution de l’activité, de la politique de proximité et des changements organisationnels.

Le résultat brut d’exploitation est en hausse de 14,7%, en glissement annuel, grâce au bon niveau de PNB généré et la maitrise de l’évolution  des frais généraux.

Le coût net du risque s’est amélioré de 10,2% par rapport au 30 juin 2018. Le résultat net a connu une progression de 23,1% comparativement au premier semestre 2018 pour se fixer à 13,8 milliards de FCfa.

En phase avec ses orientations stratégiques, Cbi SA aborde le second semestre avec la poursuite de la mise en œuvre des plans d’actions 2019, qui devraient permettre de réaliser les objectifs budgétaires annuels au terme de l’exercice.
Adou FAYE


Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter