lejecom  Le journal de l’économie Malienne

Publicité


Réunion du Comité de Politique Monétaire de la BCEAO à Dakar, le 04 Septembre  2019 La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure.

Coopération Mali-France : Signature de conventions estimées à 85 millions d’euros

Lundi 25 Février 2019

Lors de sa visite de travail au Mali, le Premier ministre français, Edouard Philippe, a eu des échanges avec son homologue Soumeylou Boubèye Maïga pour « approfondir le partenariat économique » et poursuivre « les efforts pour la sécurisation du pays ». À l’issue de ce séjour, plusieurs conventions ont été signées entre le Mali et la France.


Le Premier ministre français  a manifesté le plus grand intérêt de Paris dans leurs relations avec Bamako.  A l’issue de sa visite de travail, plusieurs conventions ont été signées entre le Mali et la France.

On a noté la signature  ce samedi d’un montant de  85 millions d’euros de nouvelles aides financières en faveur du Mali. Aussi, la France s’engage à doubler rapidement son effort d’aide au développement vers ce pays du Sahel confronté à la menace jihadiste.

L’Agence française de développement (AFD) “devrait doubler” ses contributions en faveur du Mali “dans les prochaines années”, a annoncé le Premier ministre Edouard Philippe lors d’une conférence de presse. Les accords ont été signés à la primature de Bamako lors d’une cérémonie conjointe avec son homologue Soumeylou Boubèye Maïga.

L’AFD a signé avec la ministre des Affaires étrangères une aide budgétaire globale de 10 millions d’euros. Elle a aussi signé deux subventions correspondant au projet d’appui à l’amélioration des finances publiques pour 10 dix millions d’euros et au Projet « Amélioration de la Compétitivité des Entreprises par la Formation professionnelle », phase 2 pour 15 millions d’euros .

Le patron de l’AFD et le ministre de l’Economie et des Finances Boubou CISSE ont signé un accord de prêt souverain de 50 millions d’Euros pour le Projet d’alimentation en eau potable de villes secondaires du Mali.

Le ministre de l’Energie et de l’Eau et la société Legendre énergie ont signé une lettre d’intention concernant la réalisation de la centrale solaire photovoltaïque de Fana.
Le CNPM et le MEDEF ont signé leur nouveau protocole d’accord encadrant leur coopération. Cet accord fixe la feuille de route de leur travail pour les prochaines années, ainsi que la création d’un club PPP au Mali.

Il a été prévu la création d’une open académie numérique ainsi qu’une coopération sur la formation professionnelle entre la CCIM du Mali et la Chambre des métiers et de l’artisanat de la région Pays de Loire.

Enfin, un échange de lettres d’intention a été réalisé en présence des deux Premiers ministres pour le développement d’une filière coton bio.
Mahamane Maïga 


Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter