lejecom  Le journal de l’économie Malienne


La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest organise, le 13 mars 2019, une concertation régionale sur le projet de loi uniforme sur l'affacturage. La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et l'Agence Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) organisent la 53e réunion ordinaire du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales des pays membres de la Communauté Economique des Eta Réunion du Comité de Liaison Anti-blanchiment de la Zone franc-CLAB le 15 Février à Dakar Société évoluant dans les médias cherche commercial. Merci d’envoyer votre CV à l’adresse : commercial.mlibamako@gmail.com Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018.

Coopération Emirats-Arabes-Unis et Mali : La volonté de porter les relations à un niveau plus important

Jeudi 20 Décembre 2018

C’est le défi qu’entendent relever les décideurs du Mali et ceux des Emirats Arabes Unis. Les relations de coopération et d’amitié entre les pays datent de 1976 et ont eu plusieurs manifestations historiques qui continuent encore de nos jours.


Pour rappel, lors de ses visites à Abu Dhabi, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta et le prince héritier Mohammed Bin Zayed Bin Sultan Al Nahyane avaient fermement manifesté leur volonté de porter les relations de coopération entre les Emirats-Arabes-Unis et le Mali à un niveau plus important.

Cela s’est traduit concrètement par la signature de trois accords bilatéraux : un mémorandum d’entente entre les deux Gouvernements portant sur la création de la Grande Commission Mixte de coopération entre les deux pays ; une convention portant sur la Promotion et la Protection réciproque des Investissements entre les deux Etats ; une convention de non double imposition et de prévention contre l’évasion fiscale.

D’autre part, les relations de coopération et d’amitié entre les Emirats Arabes Unis et la République du Mali datent de 1976 et ont eu plusieurs manifestations historiques qui continuent encore de nos jours. On peut citer notamment : la participation du Fonds d’Abu Dhabi au Financement de la route Sévaré-Gao, les barrages de Sélingué, de Manantali et de Taoussa ; les accords de prêt pour les financements des projets d’énergie solaire et des logements sociaux.

En outre, la visite au Mali du fondateur de la fédération des Emirats Arabes Unis Cheikh Zayed Ben Sultan al-Nahyane, en 1985, qui a laissé son nom à l’Avenue Cheick Zayed de Bamako ; la participation des Emirats à l’opérationnalisation de la Force conjointe du G5 Sahel, à hauteur de 30 millions de dollars et un don.

C’est dans ce contexte que le ministère malien de l’Economie et des Finances a initié avec le ministère émirati chargé de la coopération l’organisation de ce forum économique à Abu-Dhabi.
 Mahamane Maïga
 


Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter