lejecom  Le journal de l’économie Malienne



Lancement du Programme conjoint BCEAO/HEC Paris de renforcement des capacités du secteur bancaire de l'UMOA le 18 Juin AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR LA SELECTION D'UN CABINET DE CONSULTANTS CHARGE DE LA CONCEPTION DE COURS, ET DE MODULES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE AINSI QUE DE L'ANIMATION DE SESSIONS DE FORMATION DES FORMATEURS DANS L'UEMOA AVIS A MANIFESTATION D'INTERET POUR LA SELECTION D’UN CABINET CHARGE DE LA DEFINITION ET DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE COMMUNICATION EN EDUCATION FINANCIERE DANS L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Appel à candidatures pour la 43e promotion du cycle diplômant du Centre Ouest-Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB) La hausse des inégalités affecte plus des deux tiers de la planète La Fédération des Sociétés d’Assurance de Droit National Africain (FANAF) tient sa 44ème Assemblée Générale Annuelle du 17 au 20 Février à Libreville au Gabon, sous le thème général : « La Donnée et l’Innovation au Cœur de l’Assurance Africaine » Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’interopérabilité des services financiers numériques dans l’UEMOA, la Banque Centrale organise du 14 au 18 janvier 2019, au Siège de la BCEAO à Dakar, un atelier de lancement consacré au démarrage des trav UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  »

Conférence sur les changements climatiques à Katowice : le Mali a présenté son plan d’investissement et de partenariat de la CDN

Mercredi 12 Décembre 2018

Présent à la 24è conférence des Parties sur la convention cadre des nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) qui se tient depuis la semaine dernière à Katowice (en Pologne), une localité située à 350 kilomètres de la capitale Varsovie, le Mali a présenté son plan d’investissement et de partenariat de la CDN.


Selon une correspondance de la commission malienne, nos experts ont animé une conférence lundi 10 décembre sur les efforts du Mali dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat. Cette conférence était animée par le point focal de la CDN, Drissa Doumbia, Hartmut Behrend, coordinateur du projet d’adaptation aux changements climatiques au niveau de la coopération allemande GIZ, et le représentant de NDC partnership.

 Le Mali bien que faible contributeur à l’émission globale de gaz à effet de serre, s’est engagé dans le cadre de sa CDN à réduire les émissions de gaz à effet par rapport aux scénariis de base à savoir 31% pour l’énergie, 29% pour l’agriculture et 21% pour les forêts.

Pour accélérer la mise en œuvre de la CDN, des actions concrètes ont été initiées par le gouvernement notamment par l’élaboration d’une feuille de route, d’un plan d’investissement, d’une stratégie de mobilisation des ressources et un plan de partenariat qui a été présenté et validé par les partenaires à Katowice. Ainsi parmi ces partenaires, on peut citer, entre autres, la GIZ et le NDC Partnership, le PNUD, la Banque ouest africaine de développement (BOAD), la Banque arabe de développement économique de l’Afrique (BADEA), la Banque mondiale, la Suède qui ont manifesté un intérêt financier pour la CDN du Mali.

C’est dans cet élan que le représentant de la GIZ, Hartmut Behrend a annoncé que l’Allemagne apporte une enveloppe de 500 millions d’euros au NDC partnership pour financer les CDN. Notre pays a présenté son plan de partenariat pour la mise en œuvre de la CDN à la COP 24 de Katowice, devenant de ce fait le deuxième pays francophone africain après le Sénégal à présenter un tel document aux partenaires. Le Mali se classe comme l’élève vertueux qui s’engage à respecter ses engagements en matière d’émissions de gaz à effet de serre.

Le point focal des changements climatiques au Mali, Dr Sacko Modibo, a remercié au nom du département les partenaires qui ont manifesté leurs intérêts pour la CDN du Mali et a réitéré la disponibilité et l’engagement du ministère à accompagner le processus pour le développement durable et résilient aux changements climatiques.
Mahamane Maïga


Nouveau commentaire :














Inscription à la newsletter